Google+

mardi 24 octobre 2017

California Girls - Simon Liberati

Titre : California Girls
Auteur : Simon LIBERATI
Le Livre de Poche- Aout 2017
320 pages










❢ Dans California Girls, Simon Liberati revient sur les quelques jours entourant le meurtre de Sharon Tate par les membres de la communauté hippie de Charles Manson. Marqué dans sa jeunesse par l'image de trois filles de vingt ans défiant les tribunaux américains une croix sanglante gravée sur le front, c'est autour de ces filles qu'il centre son récit. Un récit qui donne au lecteur une vision du hippie beaucoup moins romantique que la caricaturale "peace and love".

❢ Dès notre première rencontre avec Sadie et Kathy, -l'une ayant déjà des airs d'hystérique à côté de ses pompes, l'autre arpentant les poubelles à la recherche du repas du soir- Liberati nous prépare. Loin de l'idée des fleurs dans les cheveux, on est plutôt dans le "pieds sales dégueulasses, entaillés, transpiration et odeur de foutre". C'est clair la Communauté est loin de l'idée romantique qu'on pourrait se faire de la vie de hippie-bien loin du California dreamin'. Une chose est sûre, les premiers personnages rencontrés ne sont pas présentés sous leur meilleur jour. Directement, Charles Manson apparaît comme un gourou illuminé, un type complètement barré, frustré et manipulateur, alors que ces filles et ses autres suiveurs voyaient en lui le sauveur, le nouveau messie, Jésus en personne et buvaient ses paroles comme du p'tit lait.

❢ California Girls est un récit glaçant de trois journées mêlant l'horreur et la déconnexion de la réalité. Dans mon "souvenir" -quand j'étais ado, j'avais pu avoir quelques livret+video docu retraçant le parcours de serials killers, et le cas Manson était le premier numéro-, je voyais en Manson un tueur extravagant. Liberati m'a fait prendre conscience de l'aspect vraiment sectaire de sa communauté et des desseins politiques qu'il visait.

❢ Dans sa manière de construire son récit, j'ai trouvé que l'auteur adoptait un ton plutôt grave et froid, et malgré les détails sordides des scènes d'horreur, ça ne donne pas dans l'étalage de boucherie. De fait, on est confronté à des images terribles, mais il décrit également de manière minutieuse l'état d'esprit de chacun des protagonistes à chaque moment, que cela soit lors des crimes ou "dans la vie de tous les jours". On est clairement dans un roman psychologique. Ce n'est pas gratuit, et je trouve que le roman donne une vision assez objective des faits. Ma petite déception est qu'il se soit arrêté juste après les meurtres et qu'on ne suive pas les filles lors de ce procès qui l'a tant marqué.

❢ En bref, un roman glacial et glaçant nous replongeant dans un faits-divers sordide de l'Histoire, ponctué par des musiques emblématiques. Un récit qui tire de notre imaginaire le côté peace and love de la communauté hippie,pour y placer des gens déconnectés et un peu perdus, rêvant d'autres choses, mais complètement manipulés par un gourou haineux et frustrés... qui les pousse à faire des actes pour lesquels il préfère rester dans l'ombre. Un roman que je ne mettrais pas entre toutes les mains. Âmes sensibles s'abstenir.

C'est le deuxième livre de Simon Liberati que je lit, après son Jayne Mansfield, 1967 - publié en 2011 chez Grasset.




vendredi 6 octobre 2017

Défi ValériAcr0 #5.8 - La sélection d'octobre 2017

Cinquième round pour ce défi mensuel en compagnie d'Acr0. Surprises et dégommage de Pile A Lire (aka PAL) au programme : chaque mois, nous pêchons dans la PAL de "l'autre" pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. C'est sport! Très sport! A tel point qu'on s'est ménagé quelques jokers pour pallier aux manquements (lecture tardive, chronique en retard, ton chien qui mange ton livre, ou une séance d'aqua-poney...) -notre système de gages/jokers étant en cours de restructuration, des informations complémentaires vous seront transmises dans le courant des semaines à venir- En gros, on va diminuer le nombre de joker et se balancer du gentil gage à la face. Ça sera plus amusant. Reste à établir cette liste de gages.


...When September ends...


❢ Côté lecture, septembre m'a fait suer corps et âmes. Ce douc mois accompagnait la fin de mes vacances et la reprise du boulot. Une charge stresstuelle totalement inutile, mais qui m'a filé un coup de mou en matière de lecture. Ma copine m'avait choisi une lecture raccord-thème Halloween, feuilles mortes et Morts qui marchent : L'éducation de Stony Mayhall, de Daryl Gregory. Le roman est vraiment sympa. Clairement une histoire de zombies, mais avec un angle totalement différent. A découvrir. Par contre, je suis toujours dans ma lecture -BAM! BAM! Je viens de griller deux joker d'un coup pour non respect des délais- ça me plait vraiment, mais je suis hypra lente pour le moment.
Donc mon avis viendra plus tard. De mon côté, j'avais aussi préparé son incursion dans le challenge Halloween, avec la lecture du tome 7 de l'Epouvanteur de Joseph Delaney. Une série qu'elle suit toujours avec plaisir, si je me repère au nombre d'étoiles qu'elle lui attribue. Sa chronique est par ici!


October debuts...


❢ En guise d'ouverture de notre sélection, et pour fêter dignement ce premier mois d'automne, je lui avais posté l'indémodable Francisss Cabrel avec son Octobre -Euh pas ma came du tout, je suis en plein dans l'ironie, les fan de Cabrel vont me détester mais c'est pas grave, et c'était via un super montage video made by Pupuce... je te laisse deviner j'ai pas envie de polluer cet article. Tenons compte des feuilles qui tombent et de cette ambiance un peu feutrée de ce début d''automne et en vue de se préparer à une saison hivernale au coin du feu -même si on n'a pas de coin du feu mais juste des radiateurs- j'ai décidé de l'envoyer au fond du trou du lapin pour un voyage onirique et illustré d'une main particulière...


Alice au pays des merveilles, 

Lewis Carroll, illustré par Benjamin Lacombe




❢ Alors heureuse, est-elle?

Héhé, bien joué ! Me voilà moi aussi plongée au cœur d'Halloween ;) ... et dans un livre illustré ! Bon choix 🌰🎃
De son côté, elle a aussi jeté son dévolu sur un livre de ma -monstrueuse- Pile A Lire. Je suis assez gâtée je pense. C'est un beau mois qui s'annonce... Je suis sûre que tu brûles de savoir ce qu'elle m'a choisi... enfourche ton balais et vole jusqu'à chez elle!