Google+

Index des auteurs

mardi 12 septembre 2017

Double Dexter - Jeff Lindsay

TITRE : Double Dexter (Dexter #6)
AUTEUR : Jeff Lindsay
Points - 2013
432 pages










Un résumé ou mon couteau?


❢ D'habitude, Dexter fait les choses bien. Mais l'impensable se produit : alors qu'il règle son compte à un tueur d'enfants, un témoin le surprend. Dexter n'en dort plus : il s'est fait doubler par plus fort que lui ! Son rival le menace, l'imite, prétend l'égaler... et va jusqu'à lui faire endosser des meurtres qu'il n'a pas commis ! Exclu de la police, Dexter ne peut compter que sur lui-même.


Et mon avis, je vous le tranche?


❢ Je continue notre petit bonhomme de chemin avec la série Dexter de Jeff Lindsay. Je dis "notre" parce que je la lis en compagnie de mon binôme Acr0 -on fait plein plein plein de trucs de livres ensemble, c'est gai!. Une Lecture Commune, c'est sympa. On découpe le livre en parties, on lit une partie à la fois -l'une attend la plus lente- on discute, on échange, on casse du sucre -enfin surtout moi pour le coup. Parce que là je dis NON!
NON Jeff! Déjà lors du tome précédent, j'avais déjà mis un holà. Je ne m'étais pas spécialement ennuyée, mais ce n'était pas non plus fiesta carnaval. Mais alors pour ce sixième volume... c'est dans la sueur et le sang que je l'ai lu et terminé.

❢ Allons bon, c'est vrai qu'on pourrait se demander pourquoi je m'inflige tant de souffrance. De un, parce que j'aime bien ces échanges avec mon copilote. De deux, parce que je suis -j'étais- quand même curieuse de voir comme la saga était traitée sur papier par rapport à la série télé. Bref, des manies dont je pourrais me passer vous aller me dire.

❢ Pour en venir à ce tome numéro 6, on retrouve notre sérial killer préféré (hum) aux prises avec deux problèmes. D'une part, il s'est fait repéré par un témoin. D'autre part, sa vie de famille est vacillante, Rita ne préparant plus le repas... WHAT! Okay, le gars veut s'intégrer, mais c'est quand même fort fort macho toussa. La gonzesse à la cuisine, et si elle ne le fait plus, c'est la fin du monde. Surtout que Dexter est assez bien dirigé par son estomac et qu'on dirait qu'il ne sait rien faire de lui-même.
Passons. Déjà que j'avais du mal avec Rita, dans cet opus, je suis vernie. Elle me soule vraiment en fait. Le personnage est vraiment agaçant, ne sachant pas exprimer un sentiment envers son mari, ne sachant pas s'exprimer tout court -lui faire dire une phrase entière est un véritable chemin de croix. Du côté de Débra, qui était un personnage également irritant à mes yeux, pas de souci. Elle est quasi inexistante. Elle mène son enquête policière -enquête qui est vite mise de côté pour se centrer sur les états-d'âme du héros- et n'intervient pas des masses.

❢ Côté intrigue, c'est là que le bât blesse. J'ai vraiment trouvé que les ficelles étaient à peine mêlées. Au début de la série, il me semblait que les deux intrigues -policière ET vie de Dexter- était quelque peu "fouillées". Là, tout est étalé sous nos yeux et on ne se pose même plus de question. Le déroulement est complètement téléphoné et la résolution du problème abracadabresque. De plus, Lindsay nous mène en bateau et tire des lignes et des phrases, sensées faire avancer le schmilblick, mais qui n'apportent vraiment rien à l'histoire. En gros, il fait comme moi en ce moment, il passe par 4 chemins et blablate en tous sens -quoique perso, depuis le début j'ai crié au scandale.


❢ En bref, alors que cette série était un gentil divertissement qui piquait ma curiosité au niveau de la comparaison livre/télé, je me suis surprise à m'ennuyer ferme pendant de longs passages. Sans scrupule, je me suis prise au jeu de la lecture en diagonale, ça va plus vite pour faire défiler les pages. Encore heureux qu'il me restait ces moments d'échanges avec Acr0, où je pouvais déverser toute ma déception et mon énervement face à cette perte de temps -j'aime pas trop dire ça, parce que l'auteur a quand même pris le temps d'écrire, mais bon. Tout est écrit comme si l'auteur n'avait pas forcément la moindre idée d'un canevas un tant soit peu travaillé et tordu. On dirait qu'il a écrit son intrigue comme je vous parle, au fur et à mesure de l'écriture. Un peu comme s'il était au bout de son imagination. Il reste un tome, et j'avoue que je ne suis franchement pas sûre de me plonger dedans...sauf peut-être pour terminer le jeu dans lequel je me suis lancée -Acr0 me souffle à l'oreille qu'un tome 8 serait sorti en VO... j'espère bien que non.

Par contre, si tu veux un avis sans doute un peu moins cassant que le mien, je t'invite à aller faire un tour du côté de chez ma copine -quoique... elle peut-être aussi fort piquante quand elle veut.


Les vieilles chroniques :





4 commentaires:

  1. Moi aussi j'étais curieuse de savoir comment le personnage était traité dans la série papier... mais force est de constater que nous relevons les mêmes points négatifs : et ça pique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est clair!
      HEhe, j'ai été sur le wiki.en, et de fait, il y a un tome 8 mentionné...ARgh :-)

      Supprimer
  2. Ça a l'air chiant ces bouquins en fait. Dire que j'ai voulu les lire à une époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AHAHj, je n'aime pas dire du mal... mais effectivement, j'ai eu du mal à certains moments (pour ce tome).
      Je trouve qu'il devrait compter pour un gage dans notre défi mensuel avec Acr0.
      A la base, l'idée est pas mal. Mais plus on avance, moins bien il exploite son intrigue toussa.
      J'aime l'auto-flagellation on dirait (enfin surtout le jeu de la LC).

      Supprimer