Google+

Index dynamique

jeudi 3 avril 2014

Le blé en herbe - Colette

TITRE : Le blé en herbe
AUTEUR : Colette
EDITIONS : Librio
1994 - 95 pages

❢ Lu dans le cadre du défi ValérioAcr0, ce bouquin était dans ma Pile à Lire depuis près de 20 ans (wais, wais, on ne rajeunit pas). S'il en est sorti c'est grâce à Acr0, qui a bien dû se marrer quand elle a fait son choix pour notre défi mensuel.
Est-ce que je lui en veux? Non, du tout. Parce que je pense qu'il est des auteurs qu'il faut au moins avoir lu une fois-ou du moins avoir testé. J'avais déjà lu du Colette, avec La chatte. J'avais apprécié cette lecture. Par contre, du côté du blé, ça a été un poil plus dur... Je suis carrément passée à côté...







Vous prendrez bien un avis en plus de votre biscuit pour tremper dans votre thé!


❢ Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, passent leurs vacances d'été ensemble. Leurs parents ont pris l'habitude de louer, chaque année et ensemble, une villa sur la côte bretonne. Amis depuis leur plus tendre enfance, Phil et Vinca vont prendre conscience que la relation qui les unit depuis toujours va définitivement changer.

❢ Roman initiatique, Collette dépeint à travers ses lignes, la découverte par deux adolescents de l'amour physique, ainsi que l'attirance qu'une femme peut susciter chez un homme et vice-versa.
Perçu à l'époque comme un livre "osé" traitant d'un sujet "tabou"-rappelons qu'il a été édité en 1923- le roman met en scène la naissance des émotions et des sentiments vécus par Phil et Vinca.

❢ Entrée dans le texte sans apriori, je me suis rapidement lassée du style un peu pompeux de l'écriture. La manière dont ces deux jeunes gens s'expriment m'a un peu rebutée. Alors, oui, je sais, on est dans les années '20, les mœurs sont loin d'être les mêmes que celles d'une adolescente des années '90.
Je pense que le problème est lié au fait que je ne me suis pas attachée aux deux personnages principaux du récit. Je ne me suis pas retrouvée dans leur peau, dans leurs états-d'âme ou autre. En gros je suis restée assez imperméable à l'histoire et à 10.000 km de cette côte bretonne. Je les ai trouvé très pudibonds et fort peu spontanés. Sincèrement, j'avais envie de mettre une grosse baffe à Phil en fait...-désolée Phil, tu m'en tiens pas rigueur n'est-ce pas?!



❢ En bref, Le blé en herbe est un livre que je suis contente d'avoir sorti de ma Pile A Lire par la "grande porte"-à savoir, je l'ai lu, et ce jusqu'au bout; maintenant, il aurait été absolument pénible, je l'aurais abandonné-. Très peu d'accroche pour les personnages, je pensais que ça irait en s'améliorant au fur et à mesure de l'histoire, mais en fait...non. Alors qu'en général j'apprécie assez bien de me plonger dans d'autres époques, ici j'ai vraiment eu du mal à y trouver une place pour observer et prendre plaisir à l'histoire. Une rencontre ratée, dommage.

6 commentaires:

  1. Purée, finalement tu es gentille en lui donnant 2/5 quand même ! En gros "t'es vieille" pour ne plus sentir les émois de l'adolescence :D (roh, je te charrie)
    Et bien voilà le défi prend tout son sens pour un tel livre, tu le gardais pour le lire, alors qu'il ne t'a même pas plu et comme ça, tu peux t'en séparer. Elle n'est pas belle la vie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wais, j'ai du mal à mettre des cotes basses... j'ai un peu regardé ce que j'avais mis "2 rocks" et bon... puis ça correspond à "Mwais".
      Ca veut dire que j'ai pas aimé, mais que bon c'est pas pour ça qu'il est mal écrit ou que c'est un torchon :-)
      Je te remercie grandement pour ta démarche qui me pousse à déboulonner ma PAL :-)
      Wais, mais même ado, je crois que ça m'aurait aussi soulé :-) lil
      Maaaais sssiii je suis toujours jeune!!!

      Supprimer
  2. C'est drôle, je comptais justement lire du Colette pendant les vacances d'été (oui, je pends bôôôcoup d'avance pour prévoir mes pal... ^_^) mais, du coup, là je suis un peu moins motivée. Je me tournerai plutôt vers ses récits autobiographiques parce qu'on est d'accord : il faut avoir lu cette auteure au moins une fois ! Très bon week-end ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon but n'est pas de détourner les lecteurs ou de les dégouter avant d'avoir gouté :-)
      Mais en effet, j'ai eu plus de mal. Bon ça se tente quand même, peut-être que tu y trouveras plus de plaisir que moi.
      Par contre, j'avais déjà lu "La chatte", et ce livre m'avait beaucoup plus plu.
      Aah je dois avoir un "Claudine" quelque part... ça fait partie des récit autobio non?
      Bonne découverte en tout cas!
      Mais y'a pas de mal à planifier sa PAL et d'être prévoyant! Qui sait si on n'a plus accès à une librairie ou une bibliothèque pendant 112 ans.... bin faut prévoir tout ça ma bonne dame!
      Bon WE à toi aussi!

      Supprimer
  3. J'avais essayé de le lire quand j'avais 12 ou 13 ans pendant une heure d'étude et je me souviens que j'avais quand même eu le rouge aux joues et que je l'ai remis dans mon cartable :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rouge aux joues? Dans quel sens? :-) Gênée par tant d'émotions? :-)
      (Je pense aussi qu'on doit le ressentir différemment quand on le lit à 12 ans ou à 35... :-))

      Supprimer