Google+

Index des auteurs

lundi 29 juillet 2013

Les aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique, Robin Hobb

 Après la terrible découverte du premier cycle de L'Assassin royal de Robin Hobb, je me jette enfin à corps perdu dans Les aventuriers de la mer. Ce cycle de 9 tomes prend place entre les deux cycles de L'Assassin royal. Totalement tombée in love de l'écriture de Robin Hobb, c'est avec un certaine excitation que je me plonge dans cette nouvelle série (enfin, nouvelle pour moi).





Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?

J'ai Lu, 10 octobre 2003, 317p.
Une fois n'est pas coutume, je vais utiliser un quatrième de couverture sous vide (euh... m'enfin, bien sûr que je pourrais être aussi claire et concise!).
Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates... Et sont surtout l'objet de toutes les convoitises
Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s'approprier son vaisseau, car l'héritage d'une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d'autres dangers se profilent à l'horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien..


Et mon avis pour tremper dedans?


Voilà un peu plus d'un an que j'ai découvert la saga de l'Assassin royal, et quelques mois que j'ai terminé ce premier cycle. Chronologiquement, il est "conseillé" de lire le cycle des Aventuriers de la mer entre les deux cycles de l'Assassin. Je ne sais pas encore pourquoi, mais je suppose qu'il y a une logique quelque part.
Bref, c'est évidemment avec beaucoup de plaisir que je me replonge dans les écrits de Robin Hobb. Non seulement la dame a créé un univers super passionnant, mais elle l'a fait avec un style qui rend boulimique de lecture.
A priori, je ne suis pas une férue d'histoire de bateau, mais je m'en suis bien sortie... enfin plus ou moins. Je ne sais toujours pas distinguer la proue de la poupe, mais je sais où se trouve les voiles, la tête du navire et le guidon le volant le gouvernail.
Premièrement, familiarisation avec ce nouveau monde. On n'est plus dans les six duchés de Fitz-Chevalerie, mais on sait qu'ils ne sont pas loin. Ici, nous nous trouvons dans un peuple de marchands, qui commercent par la mer. Bienvenue à Terrilville.
Tout au long du livre, on va découvrir les environs, mais aussi apprendre que certains coins sont peu recommandables. Pourquoi? Ah bin ça, il va falloir en lire un peu plus.
Robin Hobb ménage sa monture, et elle donne à voir les décors petit à petit, laissant une part de mystère planer. Hey, c'est pas du fast-read! C'est une superbe entrecôte irlandaise qui se déguste!

Ensuite, viennent les personnages. Et comme pour le décor, Robin Hobb distille petit à petit, tout au long du livre, des éléments qui vont nous permettre de les cerner (ou pas). Le mystère, toujours et encore. Mais ça serait moins gai s'ils étaient totalement mis à nu dès les première pages!
Chacun revêt une certaine personnalité, des traits de caractère qui le définissent, tant physiquement que psychologiquement. On s'attache à certains, on en déteste d'autres. On apprend à la connaître, les apprécier, les déprécier.
Mais chacun, à son niveau, apporte sa petite pierre à l'édifice.
Robin Hobb met un soin particulier à la définition de ses personnages. Ça se ressent et ça participe au fait qu'il est très difficile de lâcher sa lecture une fois qu'on se plonge dedans.

Côté intrigue, même s'il s'agit d'un premier tome (premier tome du découpage français, car en VO le premier tome est constitué des trois premiers tomes en VF -vous me suivez?!), elle s'avère déjà très prenante. Le premier chapitre m'a laissé un peu "perplexe" (en bien!). On est directement projeté sur une plage, avec des personnages ambigus et mystérieux (waiiis, j'ai eu un rabais sur le mot mystère  et ses déclinaisons). Le temps de prendre pied, et nous voilà projeté dans une autre intrigue. Au fur et à mesure des chapitres, on va transiter d'un personnage à l'autre et suivre les différentes aventures, qui, je suppose, vont finir par s'entrelacer.
Le rythme est bien soutenu : passage du point de vue d'un perso à l'autre, alternance entre les pensées et les dialogues. Bref, pas le temps de s'ennuyer. D'ailleurs, ce premier tome se lit assez rapidement.
Je me suis relativement bien vite familiarisée avec le monde et les différents protagonistes, au point qu'arrivée au bout... j'avais évidemment un goût de trop peu.

Une lecture que j'ai vraiment bien appréciée et qui m'a donné envie de me lancer directement dans le second tome (ah-ah!! et je l'ai déjà fini! Chronique à venir!)


L'avis d'Acr0 et de ses potesses Olya et Eirilys qui ont entrepris une Lecture Commune au long cours.


6 commentaires:

  1. Ma série préférée <3
    Pour le goût de trop peu, merci au découpage français ! Ça me fait le même effet à chaque fois que je relis le premier tome.
    Tu vas finir par comprendre la logique de l'ordre chronologique, tu verras :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en es à ta quantième lecture?
      C'est vrai qu'on a juste le goût de la mise en place. Il se passe quand même des choses, mais pas assez :-)
      J'ai terminé le tome 2 déjà (chronique à venir...)
      J'aime vraiment bien cette auteur. Elle sait vraiment bien construire son intrigue et ses persos!
      Me réjouis d'avoir la vue d'ensemble... même si ça rime toujours avec "t'as tout fini, snif" :-)

      Supprimer
    2. J'étais super triste quand j'ai fini le dernier tome du deuxième cycle de l'assassin royal. (mais j'étais aussi très contente d'enfin "tout" savoir). Du coup je me garde "Les cités des anciens" pour plus tard, histoire de faire durer le plaisir (puis surtout de ne pas me retrouver au milieu de la série sans la suite, la pire des tortures...)
      En fait, je les relis en LC avec Acr0 et Olya là mais j'ai déjà relu le premier tome plusieurs fois et pas mal de passages des autres tomes, plusieurs fois aussi.

      Supprimer
    3. Une vraie fan en tout cas :-)
      Oui c'est toujours terrible de finir une super série.... argh!
      (Qu'est-ce que j'aimerais relire Harry Potter pour la première fois...)
      Tu as déjà d'autres séries de Hobb? Y a le truc avec le chamane aussi non?
      Elle en est où dans la série des anciens?

      Supprimer
    4. Pareil pour les Harry Potter... ! J'espère que si je deviens amnésique un jour, mes proches auront le bon sens de me pousser à "re"lire les HP XD
      Non, je suis pas trop tentée pour ses autres séries, je sais pas pourquoi. Par contre, j'aimerais bien lire son recueil de nouvelles et j'ai lu Le dieu dans l'ombre qu'elle a écrit sous le nom de Megan Lindholm que j'ai bien aimé.
      Pour la série des anciens, je sais pas trop mais je crois que le quatrième tome VO est sorti y a pas longtemps. Mais je sais pas si y en aura d'autres, il faudrait que je me renseigne.

      Supprimer
    5. Compte sur moi :-)
      Bon faudra seulement prévenir que t'es amnésique!
      En fait, je ne me suis pas encore attardée sur les autres résumés... Vu que j'en ai encore déjà quelques uns qui m'attendent.
      Tu feras l'éclaireur :-)

      Supprimer