Google+

Index dynamique

lundi 11 mars 2013

Walking Dead 15 & 16 - Kirkman & Adlard

Etant donné que nous avons survécu à la fin du monde, Acr0 et moi-même continuons notre bout de chemin ensemble, sur les routes tracées par Robert Kirkman dans son fameux Walking Dead.
Deux tomes lus fin janvier/début février et qui n'ont pas encore été mis à l'honneur. La zombification me guette... L'avis d'Acr0, c'est ici!


Walking Dead tome 15 : Deuil et espoir



Delcourt, 135p., février 2012
Ma note : ✪ Très bon

 Après la débauche de la fin du tome 14, Deuil et espoir, est un numéro assez calme, plus axé psychologie. Depuis le début de la série, le rythme est quasi constant, avec une alternance entre un tome plus mouvementé d'un point de vue de l'action, puis un autre plutôt centré sur le développement psychologique des personnages.
Néanmoins, ça n'empêche pas Kirkman de casser sa "logique" pour surprendre son lecteur.

D'un point de vue graphisme, Adlard propose toujours de belles planches qui font bien passer les émotions, l'état d'esprit des personnages, mais aussi la désolation et la glauquitude de l'environnement du récit.

 C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je me plonge dans la série, avec des personnages très attachants, détestables ou intrigants.
C'est pas maintenant que je vais m'arrêter!


Walking Dead Tome 16 : Un vaste monde


Delcourt, 144 p., septembre 2012
Ma note : Très bon

 Un petit vent de fraicheur souffle sur ce tome. Non je déconne, c'est toujours aussi sanglant et la putrescence des zombies embaume l'air, tel un arbre magique accroché au rétroviseur d'une Twingo.
Néanmoins, un peu de nouveauté pour relancer l'intrigue... à savoir des nouveaux personnages.
Evidemment, cette nouvelle incursion s'accompagne de sa part de mystère et d'inquiétude. WTF are these people!?! C'est louche me direz-vous. Et je ne vous le fais pas dire! Ou pas.

❢ Un tome plutôt découverte, mais avec son lot d'actions et de surprises. On peut y voir de la répétition (dans cette nouvelle rencontre) dans le canevas, mais en même temps, sans répétition... baaah ils seraient vite seuls nos compagnons, déjà qu'ils ne sont pas nombreux. De plus, l'arrivée de ces nouveaux persos ajoute des nouveaux éléments d'intrigue et fait avancer le récit. Un volume que j'ai dévoré comme un zombie sur les entrailles d'un être humain... à savoir avidement et avec délectation.

2 commentaires:

  1. Huhu très bons ? Ou alors c'est une note globale que tu mets à la série ? Je me suis posée la question, d'habitude je mets "livre à découvrir" et ce que j'allais indiquer aussi pour ces deux tomes (une note générale à la série). Mais je les ai trouvés vraiment moins bons.
    "Un petit vent de fraicheur souffle sur ce tome. Non je déconne, c'est toujours aussi sanglant et la putrescence des zombies embaume l'air, tel un arbre magique accroché au rétroviseur d'une Twingo." Ahah tu es terrible :D
    Pfiou, on a lu le 17, mais le 18 s'il sort en septembre (publication février et septembre chaque année) va nous paraitre encore loin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bin je les ai bien aimés moi :-). Je crois que c'est le 13 que j'avais mis 3.
      Oui, maintenant je mets ce à quoi correspond ma note... ça évite de devoir chercher partout le système de cotation.
      (Je suis en pleine réflexion sur moi-même :-))
      Bon je ne sais pas si je ne vais pas encore modifier l'interprétation de la note. Très bon, ça veut bien dire ce que ça veut dire ;-) mais de fait, on dirait qu'il n'y a pas de point négatif quand on dit très bon.

      Lol, j'étais inspirée oui pour décrire l'environnement. J'avais peur qu'il n'y ait pas grand monde qui sache ce qu'est un arbre magique ;-)

      Je ne sais pas comment on va tenir jusque là... En plus le 17... il déchirait quand même bien sa mère!

      Supprimer