Google+

Index des auteurs

mercredi 27 février 2013

Journal de bord #3 : avec du défi dans le dedans...

Arrivées à jour dans notre lecture commune de Walking Dead, et dans l'attente du prochain tome, il nous manquait, à Acro et moi, un cht'i truc pour continuer sur la voie de la lecture commune.

A défaut de LC, Acro nous a dégoté un petit défi qui risque bien d'être assez amusant!

Quand nos copinautes se sont lancées dans un défi, Acr0 et moi nous sommes forcément dit qu’elles avaient lu dans nos pensées. On hésitait, finalement on leur emboite le pas. Sur le même concept que le défi âne VS papillon, nous créons le défi Valériacr0. Si le leur est tout mimi avec des animaux le nôtre, c’est plutôt en mode ‘drogues’ ( thématique un poil tiré par les cheveux, aussi). A l’inverse de ce combo, Acr0 et moi n’avons que peu de lectures similaires mais on adore en papoter (en attestent les plus-de-600-mails échangés l’année dernière). Pour l’occasion, nous avons créé un logo bien fumé, censé nous représenter toutes deux. (Note de l'Acr0 : très « nature » souligne Valeriane (c’est çaaa)) (Note de la plante : bin quoi, oui, c'est nature hein...)

Principe :


Chaque mois, l’une choisit un livre pour l’autre dans sa PAL en justifiant son choix.
Chacune de nous devra le lire avant le dernier jour de chaque mois, le chroniquer avant le 5 du mois suivant.
Nous avons 9 6 jokers par an que nous pouvons appliquer pour différentes raisons : non envie absolue de lire le livre choisi, trop de pages, non terminé ou non chroniqué en temps voulu (liste non exhaustive)
En guise de punition au manquement de ces deux conditions :
Acr0 devra lire debout pendant 1 heure. Elle n'est pas obligée de faire une heure d'affilé, ça peut se faire par tranche de 10 minutes minimum. Par contre, par tranche, elle devra boire une bonne tisane de valériane! (Pour ceux qui ne connaissent pas, la valériane est réputée pour ses vertus calmantes, mais aussi son odeur pour le moins particulière...)
Et moi, je me vois retirer une chance d’acquérir un nouveau livre dans le cadre de mon GCDA (Grand Concours De l’Année 2013) (à savoir, je devrais lire 3 livres au lieu de 2 pour en acquérir 1).
Des sessions spéciales pavés verront le jour.


Les choix de mars :


Pour Acr0, mon choix s'est porté sur "Des fleurs pour Algernon" de Daniel Keyes.
D'abord parce que je l'ai lu et que ça a été un coup de coeur pour moi. J'espère qu'il en sera autant pour elle! Pour moi, c'est un roman surprenant de part son histoire et le style utilisé par l'auteur; mais aussi bourré d'émotions...

Sa réaction : "Haaaan :D. Il vient justement d'entrer dans ma PAL!"

Et elle, que m’a-t-elle choisi ? A découvrir chez elle 


lundi 11 février 2013

Lombres - China Miéville

Pocket, 11 octobre 2012, 565 pages
Avec Lombres, je fais la rencontre de China Miéville, romancier britannique. Classé dans un mouvement "new weird", il prend plaisir à mélanger différents genres littéraires au sein d'un même récit : SF, fantasy, fantastique, horreur, roman noir.... Un mix qui donne naissance à des monstres peu rencontrés auparavant.

Un bref résumé


Lombres, c'est l'histoire de Zanna et Deeba, deux jeunes anglaises, qui se retrouvent transportées dans une cité parallèle à leur Londres natal. Cette cité, c'est Lombres. Et lorsque les deux filles débarquent, celle-ci est en proie à la menace du Smog, un vilain nuage polluant. 
Zanna, désignée comme la Schwazzy, est en fait là pour sauver la ville. Chose faite en un coup de cuillère à pot et les deux filles sont bien vite renvoyées à Londres.
Néanmoins, Deeba, tracassée par l'avenir de ses nouveaux amis, décide d'y retourner. Ayant enfin trouvé une porte d'accès, elle prend vite conscience que la menace n'a pas été éliminée... Elle décide donc de reprendre la mission de sauvetage.

Mon avis


J'ai eu un peu de mal à aller jusqu'au bout de ce roman fantastique (j'avoue avoir lu les 100 dernières pages en diagonal). Au départ, j'étais très tentée par le cadre du récit (le monde parallèle, et surtout le miroir de Londres). J'ai été ensuite un peu déçue du voyage. Clairement, il s'agit ici d'un roman jeunesse. Alors, je n'ai rien contre la littérature jeunesse, loin de là, mais ici, la mayonnaise n'a pas pris. 
Je n'ai pas vraiment accroché aux personnages et à l'intrigue. D'un côté, j'avais un peu l'impression de connaître l'issue de l'histoire dès le départ. Assez peu de suspense en somme. D'un autre côté, le récit regorge d'une foule de rebondissements. Mais trop de rebondissements, tue le rebondissement... et là, j'ai trouvé que les successions étaient trop rapides et les actions trop rapidement balayées pour la suivante. Les éléments ne sont développés qu'en surface.
Niveau personnages, je n'ai pas vraiment été attirée par l'un d'entre eux en particulier. Je ne me suis pas non plus attachée au personnage principal. Un peu trop ado, et se sortant trop facilement de toutes les embûches.

Malgré un monde parallèle bien construit et original, je n'ai pas adhéré au roman de China Miéville.
Celui-ci pourrait néanmoins plaire à un plus jeune lecteur, fan d'aventure et de fantasy.
L'écriture est simple, et comprend beaucoup de dialogues.
Autre note positive : les illustrations dans le texte.

Bref, un rendez-vous manqué pour moi...

Ma note : 1,5 étoile

J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération Babélio/Masse critique, et j'en profite pour les remercier, ainsi que les éditions Pocket, pour la proposition.

vendredi 1 février 2013

La reine solitaire - Robin Hobb

J'ai Lu, 5 février 03, 380p.
Avec la Reine Solitaire se clôt le premier cycle de L'Assassin royal de Robin Hobb.
En découvrant la série début 2012, j'ai enfin comblé une de mes lacunes en matière de SFFF.
Je connaissais déjà cette auteur sans pour autant l'avoir jamais lue. Me plonger dans ce cycle m'a également donné envie d'en lire plus en SFFF. Et donc, j'ai plus ou moins dégusté un tome par mois, histoire de faire durer le plaisir.

Et c'était quoi l'histoire?


Difficile de faire le résumé d'un tome d'une série, sans en spoiler le début...
Alors qu'il débute quelques minutes après la fin du tome précédent, le récit nous transporte ailleurs... avec Fitz. Nous étions alors sur la Voie magique, toujours à la recherche du Roi Vérité, lui-même parti en quête des Anciens. Le but : sauver Castelcerf des attaques des pirates rouges. Les protagonistes sont fatigués, autant physiquement que moralement, mais aucun ne lâchera la mission.

Mais encore?


Malgré un début un peu lent, j'ai vraiment apprécié ce dernier tome. Dans un premier temps, déroutée par la situation géographique (j'avais un peu perdu mes repères), j'ai vite ré-accroché le wagon au bout de 10-20 pages.
Révélations, réflexions, actions, dénouements, cet opus est plein de rebondissements.
Les personnages sont de plus en plus attachants (ou détachant pour les vilains). A nouveau, Hobb distille à petite dose les informations, les secrets de chacun, et c'est un régal!
J'ai trouvé l'écriture de Hobb toujours aussi prenante et agréable à lire : entre les dialogues et les plongées dans les pensées de Fitz and Co, il y a toujours un bon équilibre.
Hobb arrive à faire naître chez le lecteur plein d'émotions : stress, inquiétude, questionnement, joie, tristesse, etc...

Bref une très bonne lecture!
Et comme d'habitude quand on lâche une très bonne série, l'impression de vide s'installe très vite après avoir tourné la dernière page.
Il me tarde de retourner à Castelcerf pour connaître la suite des aventures de Fitz, mais avant ça, passage par le cycle des Aventuriers de la mer, qui prend place entre les deux cycles de l'Assassin Royal.

Ma note : 4,5 étoiles

Pour les autres tomes, suivez le guide :


L'apprenti assassin, AR tome1
L'assassin du roi, AR tome 2
La nef du crépuscule, AR tome 3
Le poison de la vengeance, AR tome 4
La voie magique, AR tome 5