Google+

Index dynamique

vendredi 15 juin 2012

Walking dead.... tomes 5 & 6

Je continue ma plongée dans l'univers sombre de Robert Kirkman et Charlie Adlard, en compagnie de potesse Acro.
Cette série continue à me plaire et il m'est toujours difficile de lâcher un tome avant de le finir.
Bref coup d'oeil sur le pitch des tomes 5 & 6.

Tome 5 : Monstrueux

Les protagonistes squattent toujours la prison et tentent d'améliorer au mieux leur quotidien. Ceci passe par la découverte d'un générateur qui pourrait leur fournir de l'électricité. Afin de l'alimenter en essence, ils décident de siphonner les voitures du parking. C'est à ce moment qu'ils aperçoivent un hélicoptère dans le ciel... Une lueur d'espoir pointe à l'horizon, mais elle est de courte durée car l'hélicoptère se crashe. Rick décide alors d'essayer de retrouver cet hélico. Il sera accompagné de Michonne et Glenn.
Cette petite virée va les mener à de nouvelles péripéties assez contraignantes...


Tome 6 : Vengeance

Rick, Glenn et Michonne partis en expédition, ont fait la rencontre d'une nouvelle micro-société de survivants. Celle-ci est dirigée par un énergumène qui se fait appeler "le Gouverneur". On peut dire que leur mode de vie, là-bas, est particulier. L'expression "du pain et des jeux" prend tout son sens au vu de cette civilisation.
Les trois héros vont-ils pouvoir se sortir sains et saufs de cette impasse...
Du côté de la prison, l'inquiétude monte et l'attente se fait longue.



Un résumé, c'est bien... Un avis, c'est mieux!

Comme j'ai déjà dû l'écrire 12 fois en rédigeant des chroniques de séries, c'est vraiment très difficile de faire un état d'avancement sans trop spoiler l'histoire. Enfin, on se doute bien que l'intrigue est parsemée de divers rebondissements. Et pour ce qui est des rebondissements, avec ces deux derniers tomes, j'ai été servie!
La découverte de cette nouvelle société de survivants pète comme une bombe atomique sur la structure du récit. Je suppose que ça ne sera pas la seule de toute la série, mais pour le moment, celle-ci bouscule le précaire équilibre que les personnages tentaient de créer.
Ainsi, le bad boy, alias le Gouverneur, s'avère être un personnage totalement sadique et inhumain. On ne sait pas dans quelle mesure il est possible de faire confiance aux "autres". On se retrouve dans un doute encore plus profond.
Cette nouvelle donnée narrative va avoir un impact sur le graphisme de ces 2 tomes.
L'ambiance est glauque et crade, et on en prend plein les mirettes. Les dessins sont criants de réalisme à un point tel que ça fait froid dans le dos. De nombreuses scènes sont très dures et témoignent des dérives de l'être humain dans des situations extrêmes, comme une invasion de zombies.

Bref, un récit qui tient la route. Une intrigue qui tisse des noeuds sur les cendres d'un sac dénoué. Un rythme haletant qui donne envie de tourner les pages. Un graphisme hyper-réaliste, plutôt glauque et écœurant, mais qui fascine.
Une suite de série qui invite à découvrir la suite.

Ma note : 4 étoiles.




2 commentaires:

  1. Ah c'est vrai que cela donne l'effet d'une véritable bombe atomique !
    J'ai vu qu'aux US, ils proposaient un hors série rien que sur le gouverneur ;) Enfin cela doit être encore à l'état de projet, je crois.
    Ahah même si je savais qu'on pensait la même chose puisque on en a papoté en LC, je ne m'attendais pas à ce qu'on ait la même chronique, pratiquemment à la même expression près :D
    Bon, il ne nous reste plus qu'à continuer chère copinette !

    RépondreSupprimer
  2. Hey!Il est terrifiant ce gouverneur! Ca pourrait être sympa comme projet... et terriblement glauque!
    Je vais aller vite lire ta chronique :-)
    On est en bonne connexion alors! Je me réjouis de reprendre la suite!

    RépondreSupprimer