Google+

Index dynamique

lundi 10 octobre 2011

Zombie island - David Wellington

Petit chronique tardive... terminé le 31 octobre 2010.
Hop je profite du second arrêt du train fantôme du Challenge Halloween pour me mettre à jour!
Ce livre fait partie d'un trilogie, Zombie Story, écrite par un certain David Wellington. L'écrivain américain s'est fait remarquer en rédigeant sa série sur son site internet.
Le premier tome de la série a été édité chez Milady en juin 2010.

Milady, Juin 2010, 416 pages
Le résumé : Delkab est à bord d'un bateau en provenance de Somalie. Il s'apprête à débarquer à Manhattan. Sauf que, la quasi totalité des pays ont été anéantis suite à une catastrophe naturelle et qu'ils sont dorénavant quasi peuplés que de zombies.
Quelques armées subsistent, dont celle de Somalie. Le but de son voyage, trouver des médicaments anti-HIV pour la reine de la tribu. La dame s'est imposée face aux ennemis, et il est inimaginable qu'elle meure, pour la bonne survie de son peuple (du moins ce qu'il en reste).
A Manhattan, Gary Fleck se réveille. Au vu de la situation et étudiant en médecine, il a mis en place un stratagème pour se zombifier, mais sans perdre son cerveau. Terrifiant personnage.
La suite... une course acharnée, pour les uns de trouver les médocs, pour les autres, se nourrir de chair fraîche.

Mon avis : Je n'avais pas encore lu d'histoire de zombie. J'étais plutôt emballée à l'idée de me plonger dans ce roman d'horreur, mais j'ai un peu déchanté au fil de ma lecture.
Bon au départ, il faut entrer dans le récit. On débarque un peu au milieu de nulle part, et les prénoms un peu exotiques. Mon foi, les 30 premières pages passées, on entre dans l'histoire.
Le roman ne démarre pas sur les chapeaux de roue, néanmoins, j'ai été intriguée et j'avais envie de savoir.
D'une part, suivre Delkab, savoir s'il va arriver à mener à bien sa mission. D'autre part, le réveil effrayant de Gary et son parcours dans "la Mort".
A chaque changement de chapitre, on passe d'un point de vue à l'autre, ce qui donne un bon rythme entre les deux évolutions du récit. Par contre, le texte contient certaines longueurs qui font que le récit n'avance pas très vite.
Ce sont ces lenteurs qui m'ont un peu cassé ma lecture, dans le sens où ça faisait redescendre les palpitations, le stress et les frissons. Et je me suis un peu ennuyée par moment.
Au final, je ne suis pas sûre de continuer la suite de la série, même si j'ai envie de découvrir la suite.
Je pense que je n'aurais pas hésité si le style de l'auteur était un peu plus "dynamique".
Je vais néanmoins scruter les chroniques des tomes suivants pour voir si ça vaut la peine de continuer.

Ma note : 2 étoiles


4 commentaires:

  1. Comme toi, je ne pense pas poursuivre la série, je n'en ai pas très envie pour le moment.
    Il manque quelque chose. J'ai trouvé ce roman assez rythmé mais je suis restée à distance, je ne suis pas certaine d'être vraiment entrée dans l'histoire et pourtant la lecture est loin d'être désagréable.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, va falloir trouver de l'encouragement sur d'autres blogs alors ;-) Je pense que j'en avais lu une... mais pas très positive. Le second tome n'a quasi plus rien à voir avec le premier. Je pense que ça se passe avant ou après (aah ça... forcément ;-) hihi)

    RépondreSupprimer
  3. ça a l'air un peu répétitif et ne me tente pas vraiment, même si comme je le disais à Hilde ça me rappelle un film... mais je n'arrive pas à m'en souvenir exactement !

    RépondreSupprimer
  4. Lou> Mwouais, ça se lit, mais bon il y a sans doute d'autres romans plus palpitants. L'idée est pas mal, mais quelques lenteurs, je trouve, perso hein ;-)

    RépondreSupprimer