Google+

Index dynamique

lundi 10 octobre 2011

La maison aux 1000 morts - Rob Zombie

Premier arrêt du train fantôme du Challenge Halloween : La maison hantée.
Pour cet arrêt, petite chronique d'un film (pas très courant, mais je devrais m'y appliquer plus souvent!) :

House of 1000 corpses
Réalisé par Rob Zombie (Avril 2003)
Synopsis : 30 octobre 1977, veille d'Halloween, 4 jeunes (deux garçons et deux filles) sont sur le chemin du retour vers chez eux. La raison de leur périple : la recherche d'endroits et d'attractions insolites. Alors qu'ils se trouvent au fin fond du Texas, ils s'arrêtent dans un station essence pour le moins particulière. Tenue par la Capt'ain Spaulding, un vraiment pas beau type grimé en clown, c'est aussi un musée plutôt bizarre. Le gérant propose d'ailleurs un train fantôme présentant des assassins mythiques et mystiques. Profitant de la coïncidence, les jeunes visitent l'attraction et découvre l'histoire du Docteur Satan. Ce dernier aurait été pendu non loin de là.
Bien décidés à visiter le site avant de rentrer, les jeunes repartent sur la route. En chemin, alors que la pluie est battante, ils prennent une drôle de jeune femme en stop.
Celle-ci leur affirme que l'arbre qu'ils cherchent est situé juste à côté de chez elle. Arrivé non loin de l'endroit, ils crèvent "malheureusement" un pneu... simple fruit du hasard??
La jeune femme, Baby, les invite à attendre chez elle que l'on répare leur pneu.
C'est ainsi qu'ils vont faire la connaissance de cette famille rednek complètement déjantée, voire totalement horrible. Suite à une altercation avec ces gens, ils décident de quitter les lieux... enfin, ils souhaiteraient quitter les lieux.

Mon avis : En plein dans la tradition du slasher, Rob Zombie propose ici un film de Survivor. L'histoire est assez simple et on devine vite ce qui va se passer. Pas une grande originalité, mais un truc qui marche toujours!
Selon moi, Rob Zombie offre une grande qualité à son histoire grâce à sa touche particulière. Les images sont traitées avec beaucoup de détails : entre les split-screen et les images en négatifs, je suis entrée dans une atmosphère visuelle qui fait assez peur et attise le suspense et les frissons.
On est dans les années 70 et les images transportent bien dans cette époque.
Ensuite, la musique, créée (ou sélectionnée) par Zombie (pour rappel chanteur du groupe White Zombie, groupe métal des années 80-90; et aujourd'hui à la tête de son propre "groupe" Rob Zombie) avec Scott Humphrey.
La musique, autant dire qu'elle pète. Conjuguée aux images, on ne pourrait pas imaginer mieux.
C'est entrainant et ça m'a immergé encore plus dans le film.
Enfin, les personnages. Une belle galerie de redneks totalement à l'ouest, tarés, déjantés, horribles, dégoutants et moches. D'une part, on a les 4 jeunes, comme on en voit tous les jours. Néanmoins un peu atypique, on dirait plutôt "geek" aujourd'hui de part leur passion pour les attractions insolites.
De l'autre, le Capt'ain Spaulding, personnage à la fois mystérieux et effrayant. Quand on le voit, on ne sait pas trop que penser de ce clown. Gentil ou méchant, il a particulièrement de sales dents! Puis il y a la famille de Baby qui oscille entre cannibalisme et rite sataniste. A la première rencontre avec la jeune-femme, on se rend bien vite compte que ça ne tourne pas rond dans sa tête. Elle n'a pas l'air bien méchante, juste un peu naïve avec des tenues plutôt provocante. La baby-doll en plein. Mais la suite réserve bien des surprises. Sur la brochette, je demande la mère, qui semble totalement nympho aussi, le grand-père sénile (ou pas), et les frères, chacun son "style". En gros, ils sont tous plus inquiétants les uns que les autres.

C'est vraiment avec beaucoup de... plaisir (si on peut dire ça comme ça) que j'ai découvert le côté cinéma de Rob Zombie. Plaisir que je vais continuer en découvrant la "suite" de cette Maison aux 1000 morts, Devil's Rejects.
J'espère un beau moment de frissons en perspective!

Edit :
Petit Trailer en bonus

6 commentaires:

  1. J'avais vraiment été secouée en voyant ce film. Et c'en prend beaucoup pour me secouer, car j'écoute ce genre de film depuis que je suis assez jeune :-) Le Dr Spaulding, j'y pense encore, même si j'ai vu le film il doit bien y avoir 6 ou 7 ans ! Je n'ai pas vu la suite, par contre. J'ai hâte de voir ton avis.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Melodie, à mon avis, on va l'enchainer assez vite. Zhom se réjouit de le re(re)voir ;-)
    C'est vrai qu'il est bien glauque... on aurait peur de les croiser au bout de la rue!

    RépondreSupprimer
  3. Ca devrait plaire à mon homme (il me dit qu'il connaît) Pas à moi, je pense lol.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Manu, t'es vraiment allergique aux films d'horreur?
    Parce que sinon, je trouve que ça passe. C'est quand même bien fait.
    Ton homme est aussi un fana de films d'horreur? A la maison, c'est fête quand il en trouve un nouveau ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Brrr quelle affiche ! mais elle est bien faite :)
    Je note... en fait à la base je pensais que c'était un autre film qui, il me semble a le même titre, mais qui est beaucoup plus vieux.

    RépondreSupprimer
  6. Alors LOu, tu l'as regardé?! IL est moche, hein, le clown!!

    RépondreSupprimer