Google+

Index dynamique

jeudi 14 octobre 2010

Le labyrinthe de la rose - Titania Hardie

Tentative de mise à jour de mes notes de lectures...
Ce bouquin date de juillet (deuxième titre de la sélection polar de juillet du livre de poche). Petite brique qui m'a donné un peu de suées... non pas de stress, mais pour m'accrocher et arriver jusqu'au bout. Pas qu'il était totalement nase, mais un peu pfffff et parfois long.
Résumé :
Tandis qu'à Londres Lucy attend qu'on lui greffe un coeur, Will sillonne l'Europe pour tenter de donner un sens à l'héritage que sa mère lui a légué. Une quête qui les liera, Lucy et lui, de façon inextricable et ce, à tout jamais. Mais Will parviendra-t-il à répondre aux questions qui le taraudent ? D'autant qu'il n'est pas le seul à rechercher les vérités qui se cachent au centre du Labyrinthe de la Rose...
Plus qu'un livre, plus qu'un jeu, un défi : laissez-vous entraîner sur la piste des mystères du Labyrinthe, découvrez les secrets de John Dee, éminent scientifique et astrologue du XVIe siècle et reconstituez le puzzle qui mène à la Rose...

Ma bafouille : L'histoire démarre plutôt pas mal. Une intrigue qui débute en 1600 et qui va s'entre-mêler au fil des pages à notre époque. Le décor... l'Angleterre (youhou, j'adore). Le premier personnage, un jeune homme, Will, de retour dans une maison familiale située en France. Il s'apprête à rejoindre l'Angleterre, le sac à dos chargé de morceaux du puzzle qui l'anime depuis quelques temps. La seconde, Lucy, est à Londres. elle attend un greffe de coeur. Le troisième personnage, en quelque sorte le lien entre les deux premiers, Alex, le grand frère de Will, et le chirurgien de Lucy.
Dès le début, on tombe sur l'énigme qui va animer toute le récit. Celle que Will tente de décrypter. Le hic, c'est qu'un grand drame (qui arrive au bout de 30 pages environs) fait que l'on continue sans lui. En tentant de ne pas spoiler l'intrigue, ce drame va également relier les deux premiers personnages. Bon là, ok j'en dis beaucoup. En même temps, je pense que de ce côté, l'auteur ne s'est pas trop foulée pour ménager le suspense.
Le point d'interrogation qui plane est un peu le "pourquoi" du grand drame.
Bref...
D'un bout à l'autre, on va suivre les aventures de Lucy, en quête de la clé du mystère. Aidée par Alex et deux amis, elle va pas à pas dénouer les fils, tout en étant poursuivi par des méchants! (aaaah les fameux méchants!!! les voilà!).
Ce n'est pas une mauvaise intrigue, mais elle a quand même un goût de déjà lu. Les fans de Dan Brown se régaleront! A condition de ne pas se froisser aux côtés "neuneus/fleurs bleus" qui jalonnent les chapitres.
De ce côté, j'ai été un peu lassée par les tribulations des couples et les monologues-pensées "oui-c-toi-tu-es-mon-autre". Au niveau du déroulement de l'intrigue, je me suis parfois retrouvée à côté de la plaque, perdue dans des démonstrations que j'avais du mal à ingurgiter. A vouloir faire trop complexe, on finit par s'arracher les cheveux.
Au final, un livre que j'ai démarré avec curiosité, mais qui m'a donné du fil à retordre pour arriver au bout (merci la lecture en diagonale). Je n'ai pas été emballée (pas complètement dégoutée non plus). C'est loin d'être le meilleur thriller que j'ai lu cette année.
Donc petite déception.

Ma note : 1,5 étoiles

La labyrinthe de la rose, Titania Hardie, livre de poche, mai 2010, 573 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire