Google+

Index dynamique

samedi 13 mars 2010

Les âmes perdues - Poppy Z. Brite

Note tardive...J'ai découvert Brite en décembre 2009.
AAH un livre de vampires. Sujet hyper tendance depuis la déferlante "Twilight". Mais on lit quoi quand on n'aime pas Twilight!! (Oui j'ai déjà lu les 2 premiers tomes (et avant les sorties ciné s'il vous plait), et non je ne suis pas addict... du tout!).
Eh bien on farfouille dans le grenier de la littérature pour trouver son bonheur! Alors, oui, le Dracula de Bram Stoker est dans ma PAL depuis des lustres, et oui c'est l'incontournable que je n'ai pas encore lu.

Mais là, j'avais envie de découvrir Poppy Z. Brite. D'abord tentée par "Alcool" et "La belle rouge", je me suis demandé pourquoi ne pas commencer par le commencement...
Et me voilà donc en possession du bouquin "Ames perdues". Edité en 1992, le récit est empreint des années 80 finissantes. Il faut s'y faire, mais un petit voyage dans le temps, ça fait du bien. Sexe, drogues et Rock'n roll sont peut-être les trois premiers mots qui me viennent à l'esprit quand je repense au livre. Sur fond de Nouvelle Orléans et de riffs de guitare, on fait la rencontre de personnages abimés, égarés... en gros des Lost souls. Vampires ou humains, ils sont torturés.

Le résumé de l'éditeur : À quinze ans, Nothing, adolescent rebelle et mal dans sa peau, s'enfuit de chez ses parents. Sa route croise celle des Lost Souls, créatures étranges, vêtues de noir, qui boivent une liqueur au goût de sang. Insatiables, sensuels, sauvages, ce sont des prédateurs sans loi qui n'obéissent qu'à leurs instincts. Avec Molochai, Twig et Zillah, Nothing part en quête d'amour, de sexe et de violence au son de longs riffs lancinants dans les boîtes punk de La Nouvelle-Orléans, et découvre la vérité sur ses origines...
Poppy Z. Brite nous entraîne dans un univers noir où les vampires profitent de leur immortalité pour s'adonner à toutes les perversions et braver tous les interdits de la société puritaine américaine.

Mon avis : J'ai trouvé le démarrage un peu lent, mais une fois entrée entière dans l'histoire, il était impossible de me faire tomber le livre des mains. L'écriture n'est pas difficile, mais il faut s'inviter dans l'univers particulier de Brite. Un style qui connaît des envolées presque poétiques, qui nous transporte dans un monde fantastique. Poppy nous donne à lire des descriptions crues (sexe, drogues et rock'n roll, je le redis), gluantes, fiévreuses et dures qui pourraient faire fuir les plus prudes... mais qui en donnent plein les yeux aux fanas de "gore" (le terme est sans doute un peu trop fort... ce n'est pas gore, juste parfois un peu crade).
Donc un bouquin qui m'a beaucoup plu et qui me donne envie d'aller plus loin avec Poppy!
Un livre sur le mythe du vampire qui nous change de... (noooon je ne veux pas encore la citer cette série!!!) Tw.....ight. Un livre qu'il faut découvrir!

Ma note : 4 étoiles

Ames Perdues, Poppy Z. Brite, Folio SF, Octobre 2006, 491 pages 

On en parle ici : Vladkergan

2 commentaires:

  1. Un roman vampirique des plus original, sous forme de road movie, le tout avec une plume incisive qui n'a pas froid aux yeux, et qui pose donc une ambiance aussi sulfureuse que captivante : http://blog.vampirisme.com/vampire/?118-brite-poppy-z-ames-perdues (n'hésitez ps à aller faire un tour sur le site si vous cherchez d'autres textes vampiriques qui sortent du raa de marée twilight).

    RépondreSupprimer
  2. Merci, j'ai ajouté le lien au post.
    Je n'hésite pas à venir visiter votre blog.

    RépondreSupprimer