Google+

Index dynamique

mardi 11 août 2009

Ainsi soit-il - Eli Gottlieb



Voici une découverte reçue grâce à Madame Charlotte (Blog-O-Book) et son partenariat avec la collection 10/18. (Merci merci!)

Le résumé : Il s'appelait Rob Castor. Charismatique, brillant, enfant terrible des lettres new-yorkaises, Rob était de ceux à qui tout semble réussir. Aujourd'hui, son suicide fait la une des journaux, parce qu'il a pris la peine de tuer sa femme avant d'en finir. Au centre de cette histoire vertigineuse se trouve Nick, son meilleur ami d'enfance. Sous le choc de sa disparition, Nick va chercher à comprendre son geste et, ce faisant, réévaluer sa propre vie et son passé. Mais, dans le paysage des jours enfuis, d'étonnants secrets le guettent ...

A la lecture du quatrième de couverture de ce roman, on pense que l'on va plonger dans les méandres d'une vie d'écrivain torturé afin de comprendre le pourquoi de son geste. Eh bien pas du tout. Nous entrons en fait dans l'univers de Nick, l'ami d'enfance. Les recherches effectuées en vue de comprendre Rob vont le conduire à se comprendre lui même, à se remettre en question. Petit à petit, le lecteur découvre les petits secrets qui jalonnent la vie de Nick.

La mort de Rob n'est qu'un prétexte au tourbillon dans lequel est prit Nick. Le bouleversement de sa vie va bien au-delà de la disparition de son ami.

Le roman se lit simplement. Il ne déborde pas de rebondissements, juste quelques éléments qui le ponctuent et poussent le lecteur à aller voir plus loin. L'auteur balance alors une fin vertigineuse qui laisse le lecteur sans voix.

Un roman sombre sur l'existence.
D'autres avis : Virginie, Lou, PetiteFleur
Ainsi soit-il, Eli GOTTLIEB, 10/18, 273 pages, 2009
ma note : 3,5 étoiles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire