Google+

Index des auteurs

jeudi 25 décembre 2008

Lacrimosa - Régis Jauffret


Auto-fiction made in Jauffret. Je découvre cet auteur avec ce titre.
Dans Lacrimosa, Régis Jauffret écrit des lettres à Charlotte, une ex, qui s'est suicidée. De l'au-delà, elle lui répond à coup de mots cinglants et grinçants, le remettant à sa place.
Le récit s'ouvre sur une description du dernier jour de Charlotte. Très vite, à la réalité froide se substitue une plongée dans un imaginaire un peu loufoque. Régis raconte l'histoire de Charlotte à sa manière. Ce qui n'est pas du goût de la jeune morte, elle conteste et décrie les pratiques des auteurs se nourrissant "des cadavres et souvenirs, tels des charognards". Faire revivre un disparu à travers l'écriture est un fantasme. Dans le néant tu es, dans le néant tu resteras? Sous le couvert de la fiction, l'auteur peut-il exploiter la réalité à sa guise?
Dans ce roman, l'auteur se retrouve face à lui-même. Un vrai-faux dialogue qui serait plutôt un monologue schizophrène. Un roman émouvant, une remise en question face à une disparition brutale. On n'est pas dans la mièvrerie. Le va-et-vient entre l'auteur et sa muse apporte un dynamique intéressante.
Une belle découverte de la rentrée littéraire 2008, un roman qui me donne envie d'aller plus loin dans l'univers de Jauffret.
4 étoiles.
Régis Jauffret, Lacrimosa, Gallimard, 2008, 217 pages.
L'avis de Laëtitia (mise en scène du livre) : ici
Son avis sur le livre... ici

2 commentaires:

  1. Si tu es sur Paris, tu peux voir Régis Jauffret au théâtre du rond point pour la lecture de ce texte. Une belle expérience pour moi (j'en parle ici : http://laetitiaberanger.over-blog.com/article-26070874.html)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Laëtitia, j'ai vu ta note (d'ailleurs je vais ajouter le lien!)...
    mais snif je ne suis pas, ni ne vais à Paris ces moments-ci! ;-)
    J'imagine que ça doit être pas mal!

    RépondreSupprimer