Google+

Index des auteurs

dimanche 23 novembre 2008

Mon chien Stupide - John Fante


Première incursion dans le monde de John Fante. Romancier italo-américain des années 1930-1980 (environ), Fante a influencé le monde littéraire made in US.
Mon chien Stupide met en scène Henry, écrivain, marié et père de 4 enfants, maison au bord de la mer californienne...
Alors qu'il semble avoir tous les ingrédients de la recette du bonheur, ça sent un peu le roussi.
Il est écrivain, mais plutôt raté. Ses enfants le respectent à peine (pour ne pas dire pas du tout), sa femme, bin c'est sa femme... et il ne peut s'empêcher de rêver à une vie meilleure à Rome, sur la terre de ses ancêtres.
Une vie un peu bancale qui va être totalement bouleversée avec l'incursion d'un chien, mû par d'étonnant penchant homosexuel...
J'ai suivi avec plaisir les tribulations de Henry. Au fil des pages, on assiste aux situations cocasses qui parsèment la vie de Henry. Il nous raconte ses "malheurs" avec beaucoup d'humour. Ce qui fait passer de la compassion au rire en deux secondes. Un humour noir et grinçant qui fait plaisir à découvrir. Un récit calqué sur la vie de l'auteur. Un univers que j'ai bien envie de continuer à explorer.
Ma note : 4 étoiles
Editions 10/18, 2002, 155 pages

Je vous invite à visiter le lien chez BMR & MAM, un coup de coeur.



10 commentaires:

  1. j'ai lu Ask the dust à la fac, depuis je me dis souvent qu'il faudrait que j'approfondisse cet auteur qui m'avait bien plu à l'époque ^^

    RépondreSupprimer
  2. Oui je crois que ça vaut la peine!!! ;-)
    puis bon c'est un classique de la littérature américaine... ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Il y a grosso modo deux grandes périodes dans l'oeuvre de Fante.
    Une série de bouquins et de nouvelles sur son enfance dans le Colorado, celle d'un fils d'émigré italien.
    Une autre série sur sa vie d'adulte à Los Angeles, celle d'un écrivain maudit à la recherche perpétuelle de l'inspiration. C'est bien sûr cette seconde partie qui se rapproche le plus de l'oeuvre de Bukowski.
    Mais avouons tout de suite qu'on a un penchant pour sa famille italienne de Denver.
    On en parle ici.

    RépondreSupprimer
  4. BMR>merci pour ses précisions.
    Je vais ajouter le lien dans l'article pour y renvoyer direct ;-)!
    Et je cours le visiter!!

    RépondreSupprimer
  5. Content que tu apprécies John Fante... et pourtant ce n'est pas son meilleur... et de loin

    RépondreSupprimer
  6. ça m'encourage à aller voir plus loin!!!

    RépondreSupprimer
  7. M'est avis que les créateurs du Hank Moody de Californication se sont un peu inspirés de John Fante... pas pour l'aspect pèt, mais pour le reste.
    J'avais beaucoup aimé "Mon chien stupide" itou!

    RépondreSupprimer
  8. Olivia> c'est pas faux tiens. Tu me fais penser à la "ressemblance".
    Je n'ai pas encore renouvelé l'expérience Fante...

    RépondreSupprimer
  9. Un de mes auteurs préférés !
    Je dois avoir cinq ou six de ses romans si le coeur t'en dit...
    "Mon chien Stupide" est très différents des autre que j'ai eu l'occasion de lire, bien plus ancrés dans l'intégration des minorités aux USA et les difficultés de se créer une identité en étant déracinés.
    J'ai trouvé les autres beaucoup plus poignants mais l'histoire de Henry et Stupide m'a bien fait marrer, deux fois d'ailleurs.
    "Pleins de vie" et "Les compagnons de la grappe" ont ma préférence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah bin tu vas me conseiller le suivant alors! Je n'ai lu que celui-là!

      Supprimer