Google+

Index des auteurs

samedi 10 mai 2008

Les années Spoutnik


L'opération Babélio et Masse Critique est une action plutôt sympathique qui permet aux connectés Babélio de recevoir un bouquin en échange d'une critique sur son blog. Le livre ci-présent, je l'ai reçu grâce à la deuxième édition de Masse critique. Et il se raconte qu'une troisième édition sera bientôt organisée!

Tout d'abord, j'avais sélectionné ce livre pour son édition : le format, le graphisme, les thèmes de chez Naïve sont souvent alléchants. Ensuite pour le thème, "Une autre histoire de la conquête spatiale". J'avais envie d'en découvrir ce récit entrelacé entre la guerre froide et la guerre des étoiles.
L'histoire s'amorce par le bricolage par deux frères italiens, Achille et Giambattista, de leur premier émetteur-récpeteur. Avec beaucoup d'espoir et de ténacité, les deux gamins parviennent à capter un signal venant de l'espace. De là, ils vont multiplier cette expérience et notamment entendre le battement du coeur de Laïka, première chienne astronaute russe.
Vivant en Italie, ils se situent plus ou moins au milieu des deux pays se livrant une guerre froide et tentant de se dépasser l'un l'autre, à savoir L'URSS et les USA.

Le récit oscille entre roman et documentaire (il est d'ailleurs l'echo d'un documentaire diffusé sur ARTE). J'ai apprécié cette lecture, mais le côté documentaire m'a un peu laissé sur le bord de la route. Là où je pensais être happée dans cette aventure folle de la conquête de l'espace, le style m'a un peu ralenti dans mon engouement. Par contre, le texte propose de nombreuses "citations", "captations " historiques qui alimentent positivement les informations présentées.
Même si je n'ai pas été totalement emballée, j'ai trouvé l'histoire intéressante et informative.

Les années Spoutnik de Jacques Barbéri, Arte Editions, Inculte Naïve, 2007, 146 pages.

Mon homonyme a également reçu ce bouquin...comique non...

2 commentaires:

  1. Eh oui, à croire que nous avons des affinités en commun ? ;-)
    En ce qui me concerne, la seule chose qui m'a freiné c'est la narration non-chronologique qui m'a vraiment emmêlé les pinceaux !
    Mais j'ai appris des tas de choses et ça, j'adore ça !

    RépondreSupprimer
  2. aaah ça me fait toujours bizarre de voir ton nom ;-)
    en plus... je fais des études de libraire ;-)

    RépondreSupprimer