Google+

Index des auteurs

dimanche 10 février 2008

Du sang sur le green - Harlan COBEN

Grâce au site de Babélio et Masse critique, j'ai reçu "Du sang sur le green", en échange d'une critique sur mon blog, gentille ou méchante, l'important c'est de donner notre avis!
Je l'ai reçu dans le courant de janvier. Il s'agit de mon premier contact avec Myron Bolitar, l'agent sportif de Coben.
Eh bin, malgré un début un peu lent et difficile- j'ai mis un peu de temps à arriver aux 100 premières pages, mais évidemment la tête avait du mal à suivre- j'ai dévoré les 300 suivantes en quelques jours seulement!
J'avais bien aimé "Ne le dis à personne", un peu moins "Disparu à jamais", je trouvais l'histoire trop similaire, et j'avais un peu peur d'être déçue par la série Myron.
Pas du tout! Plutôt sympathique le gaillard. Au début, je trouvais son humour un peu lourd, mais c'est une question d'habitude, on s'y fait et cela rend le personnage plus vivant, et intègre bien le lecteur dans le récit.
Myron arrive au Mérion où se déroule l'US OPEN de Golf. Totalement hermétique à ce milieu qui lui est étranger, il va bien vite devoir s'y intégrer. Il est mis en contact avec Linda Coldren, grande championne, concernant une disparition.
Myron décide de mener l'enquête!
L'intrigue est bien ficelée, pas juste un petit zig zag à travers un univers brumeux. On se retrouve quand même dans un noeud pas facile à défaire.
Une lecture entrainante et agréable, j'ai été contente de découvrir le monde de Bolitar de cette façon. Une fois lancée dans les méandres de l'histoire, je n'ai pratiquement plus lâché le bouquin. Evidemment, il s'agit de l'avis d'une débutante. Je n'ai jamais lu d'autres livres de la série Bolitar. Camille a également reçu ce livre, mais a un avis plutôt mitigé.
Je pense que Harlan Coben écrit de "bons" bouquins, mais à lire avec modération au risque de se lasser. Quand on trouve un bon filon, il y a toujours un risque d'en abuser!
Je pense que je tenterais un jour le premier tome de la série.

3 commentaires:

  1. Bonsoir
    >
    > J'ai lu votre commentaire du 10/02/08 et j'aimerais connaître votre avis : que reproche la mère de Win à Jack : d'avoir fait en sorte que Win et son père la voient dans l'écurie avec son amant ? et pourquoi tout à la fin dit elle à myron qu'à ce moment là Jack était un adolescent qui avait une liaison avec une femme mariée ? je ne comprends pas ce détail alors que juste avant on a appris que Jack était gay.
    > merci d'avance de vos lumières !
    > cordialement
    > Béatrice

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette question!
    Euh mince... je me souviens plus de jack... ah si le golfeur! (juste?)
    bon euh...est-ce que ce n'est pas Jack qui avait une liaison avec la mère de Win?? je pense que si. donc c'est pour ça que Win ne supporte plus jack (si je me souviens).
    Alors l'histoire de Jack=gay... là je vois plus très bien...
    Bon ma soeur est plus assidue Coben, donc je vais lui transmettre la question! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. merci pour la réponse !
    Béatrice

    RépondreSupprimer