Google+

Index dynamique

samedi 20 octobre 2007

Furuyama - Le cercle du suicide


Un petit 4ème de couverture pour commencer cette note... (euh non je suis pas pourrie!! juste un peu fainéante!) Le 31 mai 2001, en gare de Shinjuku, 54 lycéennes, main dans la main, se jettent sous un train. Seule Saya en réchappe. Un mois plus tard, la jeune fille se plaint à Kyôko, son amie d’enfance, de n’avoir pas péri en compagnie Mitsuko, une autre de ses amies. Surprise, Kyôko sait néanmoins que Saya appartenait à un mystérieux « club », dirigé par la défunte. A présent, de nouveaux changements s’opèrent sur elle : tandis que des rumeurs se répandent à son sujet sur le Net, Saya s’attire la fréquentation de nombreuses jeunes filles… Il s'agit d'un manga en One shot. Les dessins sont plaisants, mais peuvent heurter la sensibilité de certains (comme on dit pour mettre en garde). L'histoire n'est pas du tout joyeuse. Nous sommes en présence d'une jeune fille malheureuse et mal dans sa peau. Même si cet état était antérieur à sa rencontre avec la certaine Mitsuko, il s'est amplifié avec sa condition de survivante. Une part de mystère "fantastique" plane sur cette histoire. Et la notion de cercle prend tout son sens : club, mais aussi vicieux. Une incursion dans le monde des adolescentes japonaises. Dans le monde des adolescentes tout court. Ce n'est peut-être pas un sujet "original" (le regroupement mystique en cercle secret de jeunes filles), mais la présentation par l'auteur m'a apporté une histoire nouvelle. Lorsque j'avais acheté ce manga, j'avais été attirée par cette couverture orange. Je n'ai pas été déçue de cette lecture. Il ne laisse pas le lecteur indifférent. Il apporte son lot de questions. Cette histoire est présentée comme une sorte de "légende urbaine"... reste à savoir où est la frontière entre la légende et la réalité. 3,5 étoiles

2 commentaires:

  1. J'ai entendu parler de suicides collectifs en Asie. Cette histoire me tente bien, je la note !

    RépondreSupprimer
  2. Je suppose que ça vient de ces histoires.
    Le bouquin n'est pas tout récent. Je l'ai acheté il y a deux ans.
    Attention, c'est noir et parfois eurck ;-)

    RépondreSupprimer