Google+

Index dynamique

samedi 24 mars 2007

A - ADAMS Douglas, H2G2

Ou "Le Guide du voyageur galactique", premier tome d'une série qui oscille entre Science-Fiction et déjante totale.
On commence sur une colline anglaise, on termine dans le fin fond de l'espace. Et ça arrive fréquemment dans la vie courante!!
Arthur Dent, anglais de son origine, se réveille un matin avec un gueule de bois terrible. Comme beaucoup de monde dans cet état, il ne se souvient pas de la veille. La raison de cette saoulerie lui échappe. Mais bon faut-il une raison pour boire avec déraison?
Arthur sort de son lit pour prendre une bonne douche. A travers ses vitres, il voit un bulldozer, puis un autre. Mais bon, pas de quoi se tracasser. C'est bien normal un bulldozer sur une colline déserte! Mais euh... Oups, voilà le pourquoi du comment!
La veille, Arthur a appris que sa maison allait être démolie. Une déviation de l'autoroute doit être construite juste là, à la place de son domicile.
Révolté, il sort de chez lui, décide de faire bloc et s'étend par terre- zut y a de la boue- devant le monstrueux buldozer. Le chef de chantier tente de parlementer avec lui, sans succès, jusqu'à l'arrivée de Ford Prefect. Ami de longue date d'Arthur, il a une chose importante à lui annoncer... Euh, un peu comme si la Terre était sur le tracé d'une déviation interstellaire...
Le style de l'auteur est simple et "oral". Cette est histoire est racontée, plutôt que lue. Un style qui permet un certain dynamisme, une convivialité et une proximité avec l'auteur (bon même s'il est mort). Cela vient sans doute du fait que le bouquin était avant tout une série radio de la fin des années 70. Il n'est pas non plus sans rappeler l'humour à la Monthy Python, avec qui Adams a écrit des textes. D'où un côté totalement déjanté et loufoque. Les personnages sont délirants.
Ce premier tome se clôture sur une fin qui n'est que... le début du commencement.
J'ai assez bien apprécié ce bouquin, même si parfois je me suis un peu égarée parmi les étoiles.
J'ai aimé l'écriture de l'auteur, et je pense qu'il faudrait que je me plonge dans le tome suivant pour l'aimer un peu plus. J'ai beaucoup rit au cours des aventures d'Arthur Dent, mais je pense avoir décroché à certains moments. Je ne pense pas que cela soit de la faute de l'auteur, mais plutôt à mon esprit livresque qui a du mal à se fixer pour le moment ;-) Et puis, à la base je suis pas méga fan de SF!!
Je lui donne un 3... pour honnête (c'est ce qui est écrit dans la colonne de droite). Mais j'ajoute aussi un 0,25 parce que je pense qu'à un autre moment j'aurais pu lui mettre une cote plus élevée! (Et puis j'aime pas saker dedans quand c'est pas une grosse misère (pour ne pas dire autre chose!).
Bref, les 4 autres tomes sont dans ma PAL et je compte les lire!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire