Google+

Index dynamique

jeudi 17 août 2006

Cadavre X, Patricia Cornwell - 4 étoiles


Un an après la mort de Benton, Kay s'enfonce dans le travail pour ne pas penser au désastre de sa vie privée. Dans ce tome, un mystérieux coprs est retrouvé à bord d'un cargo en provenance du port d'Anvers. Malgré sa minutieuse autopsie, Kay ne peut identifier le cadavre.
A cela s'ajoute des nouvelles collègues de la police peut coopérantes, des problèmes internes à son service. Tout semble tendre vers un objectif : la faire tomber professionnellement.
Cett enquête va la conduire en France, dans les bureaux d'Interpol et à la morgue de Paris. Un parcours truffés d'embûches pour tenter de démasquer l'auteur de crimes atroces.
Dans cet opus, Patricia Cornwell se penche particulièrement sur la psychologie des personnages. Kay, Marino, Lucy, tous sont affectés par la mort de leur ami. Cette tragédie se répercute sur leurs vies d'une manière ou d'une autre. On sent bien que les personnages sont limites et au bord de la crise de nerf.
Un très bon thriller qui tient le lecteur en haleine, tant du point de vue de l'enquête que de l'avancée des personnages. Ce tome n'a pas de fin "réelle". L'affaire n'est pas close. Ou plutôt les affaires ne sont pas closes.
Cornwell nous tend la perche vers les tomes suivants. Elle donne envie de découvrir la suite des aventures de Scarpetta.
Certains éléments font planer une part de mystère sur cette série. On ne sait pas de quoi sera fait le prochain tome (ou presque pas... parce que si vous êtes curieux et que vous commencez par le 4ème de couverture, vous serez vite mis sur la voie).

dimanche 6 août 2006

La musique du hasard, Paul Auster - 4 étoiles

Lu en JANVIER 2003 - clin d'oeil à Virginie James Nashe s'est fait plaquer, avec sa jeune fille, par sa femme Thérèse. Étant pompier, il confie la gamine à sa soeur, car il peut être appelé à tout moment par la caserne. Sa vie va prendre une autre tournure le jour où il reçoit un courrier le prévenant de la mort de son père, qu'il n'avait jamais connu, et dont il hérite d'une petite fortune. Il va alors quitter son boulot, s'acheter une voiture, et partir... Il va rouler pendant des kilomètres et des kilomètres, ne se lassant jamais du paysage défilant derrière la vitre, vivant parfois dans des petits motels, parfois dans de beaux hotels... mais un jour, il va faire la connaissance de Jack Pozzi, dit Jackpot. Le jeune garçon errait sur la route, salement amoché. Nashe va alors l'embarquer et s'occuper de lui... Jack va alors lui faire une proposition au sujet d'une partie de poker où il doit se rendre... un plan qui leur ferait gagner beaucoup d'argent...

Pour la suite... à vous de le lire...

Bye bye Barbary Lane, Armistead MAUPIN - 4 étoiles

Sixième et dernier tome des Chroniques de San Francisco lu en SEPTEMBRE 2001


Voici le sixième et dernier tome des Chroniques de San Francisco. C'est avec un pincement au cœur que j'ai ouvert ce livre et avec un désir d'en savoir encore sur la vie des anciens du 28 Barbary Lane.
Les années passent, les amours s'essoufflent, est-ce le destin ou juste la suite logique?... Mary Ann, centre de ces chroniques, nous donne l'impression de ne vivre que pour son travail, et délaisse sa famille. Ce dernier épisode est caractérisé par la force de l'amitié entre Mouse et Brian; le retour d'un certain Bruke; et surtout, le voyage aux sources de Mona et Anna Madrigal, à savoir un voyage sur l'île de Lesbos, terre d'origine de Sappho, déesse des lesbiennes...
Que dire de plus sans trop en dévoiler? J'ai apprécié ce tome tout autant que les autres, malgré le changement de Mary Ann. Pour moi, c'était une suite logique (il y aurait pu en avoir d'autres mais celle-là est tout aussi plausible).
Je n'oublierai pas le plaisir que ces lectures m'ont procuré et je garde toujours une pointe d'espoir de voir sortir une suite à ces six tomes....

D'un bord à l'autre, Armistead MAUPIN - 4 étoiles

Cinquième tome des Chroniques de San Francisco lu en AOUT 2001
Dans ce tome, Dede, D'or et les enfants s'en vont vivre dans un camp de lesbiennes, moyen comme un autre de se ressourcer, se retrouver et renouer les liens qui s'enveniment avec le temps. Mary Ann et Brian jouent leur rôle de jeunes parents du mieux qu'ils le peuvent.
Les années passent au 28 Barbary Lane, certains s'en vont, d'autres viennent, mais Madame Madrigal est toujours une merveilleuse logeuse qui prend bien soin de ses enfants.
Malgré les problèmes, le 28 reste l'endroit où tout s'arrange et où la vie reprend. Qui ne rêverait de se retrouver dans cet univers? Maupin nous y plonge agréablement pour un bout de temps, le long de ses 378 pages, et c'est toujours avec un goût amer que l'on referme ce livre après avoir terminé la dernière page. On en redemande, on en veut toujours plus, ça nous paraît toujours trop court!

Baby cakes, Armistead MAUPIN - 4 étoiles

Quatrième tome des Chroniques de San Francisco lu en AOUT 2001
Encore une étonnante suite pour ces Chroniques, dont je ne me suis toujours pas lassée.
Ici, il sera question d'un voyage en Angleterre pour Mouse, de retrouvailles avec Mona et de la récente relation amoureuse entre Mary Ann et Brian.
La vie change, tout n'est pas toujours rose, mais il faut bien avancer malgré les coups durs que l'on peut rencontrer. Certains tentent d'avoir des enfants, d'autres de se trouver une nouvelle vie ou encore de remonter à la surface et avancer. le lecteur est tenu en haleine du début à la fin, grâce au suspense... atout du roman-feuilleton.

Autres chroniques de San Francisco, tome 3, Armistead Maupin - 4,5 étoiles

Troisième tome lu en JUILLET 2001

Mary Ann, présentatrice télé, vit toujours au 28 Barbary Lane. Elle rêve d'un poste mieux placé sous les projecteurs, mais ne sait comment faire pour gravir les échelons.
À cette époque survient un nouveau suicide collectif à la secte de Guyana. Malheureusement, Dede Halcyon y était parti avec ses deux jumeaux asiatiques, Edgar et Anna, ainsi qu'avec sa compagne D'Orothea...
Cet évènement va être un tremplin pour la carrière de Mary Ann....
Pourquoi? À vous de le découvrir...
Nouvelle arrivée dans les pages de ces Chroniques : Prue Giroux,
chroniqueuse mondaine, fana de cancans et qui va avoir sa place dans cette histoire.
Difficile de présenter ce roman toujours rempli de surprises et de rebondissements sans en dévoiler trop; ce volet est presque aussi bien que les autres.

Nouvelles chroniques de San-Francisco, tome 2, Armistead MAUPIN - 4 étoiles

Deuxième tome lu en Juin 2001
La vie continue au 28 Barbary Lane. Mouse et Mary Ann préparent leur départ pour une croisière qui leur promet de belles surprises : Mary Ann rencontre un certain Burke, beau jeune homme, mais un peu bizarre. Ce dernier, amnésique, est pris par des nausées à chaque fois qu'il voit une rose, de près ou de loin. Mary Ann est bien décidée à mener son enquête.
Michael, lui, va retrouver Jon, alors qu'il est en train de déprimer... et si c'était une signe du destin? Jon est maintenant médecin sur un paquebot de croisière, mais est-ce que ça pourrait être un obstacle à leur amour?
Mona part pour se retrouver, perdue dans le monde qui l'entoure. Elle va être engagée par une vieille maquerelle pour être téléphoniste dans sa maison de passe en plein désert. Cette rencontre va lui en apprendre beaucoup sur ses origines.
Voici quelques lignes pour présenter ce deuxième tome des Chroniques de San Francisco, qui se dévore du début à la faim et qui laisse encore un goût de trop peu dès qu'on le referme....

Les chroniques de San-Francisco, tome 1, Armistead MAUPIN - 4 étoiles

Premier tome d'une super série lu en décembre 2000.
Mary Ann, 25 ans, décide de ne plus rentrer à Cleveland et de prolonger son séjour à San Francisco. Sur un fond de libération sexuelle et de consommation libre de cannabis (ou autre), Frisco est comme un refuge, un nouveau départ pour beaucoup de monde, en cette fin des années 70. La vie y semble tellement plus intéressante! C'est grâce à cette décision que Mary Ann va s'installer au 28 Barbary Lane, et rencontrer une foule de personnages aussi différents les uns des autres : Mona, sa voisine de palier, qui va lui dégotter un boulot dans son agence; Mickael, colocataire homo et très bon ami de Mona; Brian, hétéro-macho en chasse; madame Madrigal, logeuse un peu spéciale, mais très gentille et qui se présente somme une mère pour tous ses locataires; et enfin Norman, locataire mystérieux qui va séduire Mary Ann. Mais il y a aussi : Edgar, Beauchamp, Dede, Frannie, Jon, Dorothea..... tout ces gens, sans avoir aucun « lien » entre eux, vont se croiser et finalement, un lien secret va s'établir entre eux, sans pour autant qu'ils en soient tous au courant! Ce roman a d'abord écrit comme roman-feuilleton, ce qui explique les rebondissements à chaque chapitre et le suspense qui nous pousse toujours à aller plus loin... C'est pour cette raison que je vais me laisser tenter par le tome 2...

Back to the future...

Un petit retour sur des livres lus il y a un petit moment déjà... mais qui n'avaient pas encore leur place ici.
Voilà qui est chose faite...

Kay Scarpetta - La chronologie

Dans l'attente d'une nouvelle critique, voici un article sur la chronologie des aventures de Kay Scarpetta de Patricia Cornwell. La bibliographie de Cornwell compte d'autres ouvrages, mais qui ne sont pas repris ici.
Il s'agit des titres en version française.
Les dates mentionnées sont celles de la sortie en version originale.
Le dernier tome, At risk, n'est donc pas encore édité en français.
Le tome "sans raison" est sorti chez nous en début de cette année. Il faudra donc attendre l'année prochaine pour la version poche.
Pour la chronologie...
la nouvelle page, c'est ici

L'article de mise à jour, c'est là