Google+

mardi 4 août 2015

Game of thrones #3 : La bataille des rois - G.R.R. Martin

TITRE : Game of Thrones #3 : La bataille des rois - A clash of kings
AUTEUR : G.R.R. MARTIN
J'ai Lu 2002
(VO-1998)
413 pages





Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?

❢ Pas super facile de résumer sans spoiler, mais on va faire pour un mieux!
De retour à Westeros pour poursuivre les aventures des familles Stark et Lannister, entre autres!
Le fil rouge du roman réside dans un astre rouge "déchirant" le ciel, et vu d'un bout à l'autre des différents royaumes. Chacun en ira de son interprétation : alliée ou point noir de la situation, cette comète apporte de nombreux présages.
Ouverture justement sur "une tranche" de Stannis Barathéon, le frère de Robert.
Mélisandre, la dame rouge semble avoir beaucoup d'influence sur les décisions de ce cher Stannis, et ce n'est point trop du goût du vieux Mestre. Stannis est tout à la fois conquérant et rageur de se voir dans le devoir d'envisager d'anéantir l'armée de Renly, son plus jeune frère, qui tente de lui ravir le trône qu'il estime lui revenir de bons droits!
Tour à tour, nous suivons Tyrion, de retour à Port Réal, mandaté par Tywin pour devenir la nouvelle main du roi -aka Jeoffrey. Arya, en fuite, qui tente de rejoindre Winterfell. Sansa coulant des jours heureux (hum) auprès de son Roi. Jon, au mur, ou au delà. Théon Greyjoy qui rejoint les Iles de fer pour entamer une alliance entre Rob Stark et son père Balon Greyjoy.


Et pour tremper dedans, mon avis!


❢ Une résumé, c'est sympa, pour situer un peu l'histoire, mais dans une telle saga, vas-y pour parler de l'action sans donner trop d'éléments. La bataille de rois est le troisième tome de la version française de la saga de George R.R. Martin, mais c'est aussi la première partie du second tome en version originale. Perso, je lis la version "découpée" et non pas les intégrales, ce qui en soi pourrait être plus logique et mieux coller avec l'esprit de l'auteur. Mais j'avais eu la chance de trouver les 10 premiers tomes d'occas, à un prix dérisoire et dans un état impeccable; de plus, pour un confort de lecture (poids de l'intégrale, taille de la police) je pense que je préfère ces volumes séparés. Bref!
❢ Tout d'abord, je trouve que le titre de ce tome colle bien avec ce qui s'y passe. Les choses bougent et on sent bien que la bagarre pour la couronne a bien commencé. Pas de combats impitoyables ou de champs de bataille sanglants, mais ce n'est pas pour ça que ça manque d'action. Bien au contraire : les  différentes stratégies sont en train de se mettre en place, les esprits s'échauffent, les questions fusent - exception fait de la partie Arya, où ça chauffe quand même un peu.
J'aime assez bien la manière dont Martin construit son roman, en passant d'un personnage à l'autre pour décrire les différents axes d'approche. Les chapitres font en général entre 20 et 30 pages -sauf peut-être pour Sansa où ils sont légèrement plus courts- et ça donne un bonne rythmique. Ca joue également sur l'appréhension de la temporalité de l'histoire. Les chapitres s'alternent, mais on est bien dans une certaine simultanéité.

❢ Le prologue d'entrée est plutôt percutant, donne le ton de ce qui va se dérouler tout au long du récit. Je pense que c'est une de mes parties préférées, avec les chapitres consacrés à Tyrion. Définitivement, Tyrion Lannister est mon personnage préféré. Ces échanges avec Cersei sont à chaque fois plus drôles les uns que les autres. On sent bien que la tâche ne sera pas facile pour la nouvelle main du roi! Mal aimé par sa "famille", on comprend qu'il ne partage pas toujours leurs vues. Il jongle ainsi entre ce qu'il est de bon ton de leur dire, et la mise en place de sa stratégie pour atteindre ses buts.
Le point de vue d'Arya est pas mal non plus. J'ai bien aimé la suivre, même si ce n'est pas encore aussi palpitant que la partie Tyrion. Adepte de la série télé, je sais que ça va monter crescendo, et je déguste la vraie version de M. Martin par rapport à sa saga -puisqu'on sait que les scénaristes de la série se sont éloignés quelque peu du récit de l'auteur.
Stannis and Melisandre by themovieguru42
❢ Autre personnage que j'ai adoré détester, c'est bien ce bon vieux Théon Greyjoy. Je sens qu'on va bien s'amuser avec cet être infâme -mais sans doute pas autant qu'avec ce cher Jeoffrey-, et il ne faut pas avoir peur de le dire : Théon, c'est quand même un gros lynx. Malgré la panoplie de personnages que Martin met en scène -oui, oui il y en a vraiment beaucoup, beaucoup, et pour certains, j'oublie même qui ils sont. Bon il faut dire qu'ils multiplient les bannerêts et que parfois, on n'est sans doute pas vraiment obligé de se souvenir d'eux- on sent bien le plaisir qu'il a à leur fournir à chacun une personnalité propre et particulière. Qu'ils soient de simples "participants" -je ne parle pas des petits figurants, mais de ceux qui ont un petit rôle- ou les "héros" de la saga, ils ont tout de même un certain poids. Cela permet évidemment de les faire évoluer, voire même à ce que les premiers prennent la place des seconds. A moins de vivre dans une grotte, vous n'êtes pas sans savoir que Martin prend un malin plaisir à buter ses personnages principaux. Du coup, il faut évidemment préparer la transition de personnages, sous peine de devoir rédiger un roman avec pour héros des bouts de bois, des tas de pierres et des déserts désertiques.

❢ Ah-aah! Mais quand est-il du style, ce sujet tabou et polémique! Dans cette partie, Jean Sola est toujours au commande de la traduction -et ce jusqu'à la fin du 4ème intégrale. On lui reprochait son ton archaïsant et éloigné du style propre de Martin. N'ayant pas encore eu le courage -grosse flemme oui!- de me plonger dans la série en version originale, je ne peux vraiment juger de la chose. Alors que je me suis assez bien traînée sur les deux premiers tomes sur ce point, j'ai trouvé une certaine amélioration dans ce troisième tome. Peut-être me suis-je habituée à cette traduction, ou est-ce qu'il s'arrange avec le temps, I don't know, mais j'ai trouvé cette partie plus digeste. Bref , n'hésitez pas à me faire part de votre avis en commentaire.


❢ En bref, Acr0 avait décidé de m'envoyer me balader du côté de Westeros pour notre défi de juillet. Ma dernière incursion là-bas datait du mois de janvier 2014 -oups, le temps passe décidément trop vite. J'ai réussi à reprendre assez facilement le fil du récit. Le découpage réalisé par Martin, passant du point de vue d'un personnage à l'autre, apporte une bonne dynamique et une impression de simultanéité. Certains personnages me font évidemment plus vibrer que d'autres et je dévore leurs passages avec avidité, mais dans l'ensemble, on est quand même dans une belle construction stratégico-politique palpitante. Malgré une panoplie plus que débordantes, l'auteur sait donner de l'épaisseur à la plupart de ses personnages. Chaque pierre a son petit rôle à jouer dans l'édifice qui se dresse devant nos yeux. Peut-être avez-vous été découragé par la traduction française des premiers tomes? Je trouve sincèrement que ça s'arrange ici. Le texte m'a semblé moins lourd et plus accessible.
Et puis surtout n'oublie pas...

WINTER IS COMING!


6 commentaires:

  1. Les illustrations que tu as choisies sont pas mal :) Héhé moi aussi Tyrion est mon préféré ! (et je crois que c'est aussi celui de G.R.R. Martin, en plus de Daenerys). Tu vois je t'avais bien dit que le style s'améliorait - même un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) Je trouve aussi que c'est plus sympa d'illustrer tout ce blabla, et celles-là m'ont bien fait rire. (Admire l'hystérie de la Mélisandre!)
      Yep, tu avais bien raison sur le style. C'est vrai que c'est quand même beaucoup mieux.
      J'ai eu un peu de mal quand il "faisait" parler Yoren avec son accent de bouseux... mais dans l'ensemble c'est beaucoup plus digeste!
      J'ai entendu ça, par rapport aux préférences de Tyrion. Actuellement Daenerys n'est pas encore ma préférée. (OOh soleil de mes nuits de mes étoiles suprêmes intérieures extérieures all my life! -wais euh t'as vite oublié comment qu'il t'a bien empoignée pour ta nuit de noces cocotte :-))

      Supprimer
  2. C'est bien le premier tome du deuxième tome en anglais ? Si oui, c'est bon, tu es parée pour survivre au reste : le deuxième tome souffre un peu d'un problème de rythme, qui s'arrange sur la fin.
    C'est cool que tu aimes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah euh alors... c'est le tome 3 en VF, donc la première partie du second volume en VO (ou de l'intégrale en VF).
      Il me reste encore deux tomes pour avoir lu le second tome VO.
      Mais franchement, ça allait.
      Bon, côté Arya (j'aime bien Arya), je ne l'ai pas encore trouvée hypra palpitante, mais Côté Tyrion, c'était chouette. J'ai même adoré le passage Théon!

      Merci pour les encouragements, t'es au bout de la série?

      Supprimer
    2. Oui je suis à jour :) Le plus chouette c'est le tome 3 (en intégrale).

      Supprimer
    3. Aah bin j'ai donc encore 2 tomes avant d'y arriver :-)

      Supprimer