Google+

vendredi 1 février 2013

La reine solitaire - Robin Hobb

J'ai Lu, 5 février 03, 380p.
Avec la Reine Solitaire se clôt le premier cycle de L'Assassin royal de Robin Hobb.
En découvrant la série début 2012, j'ai enfin comblé une de mes lacunes en matière de SFFF.
Je connaissais déjà cette auteur sans pour autant l'avoir jamais lue. Me plonger dans ce cycle m'a également donné envie d'en lire plus en SFFF. Et donc, j'ai plus ou moins dégusté un tome par mois, histoire de faire durer le plaisir.

Et c'était quoi l'histoire?


Difficile de faire le résumé d'un tome d'une série, sans en spoiler le début...
Alors qu'il débute quelques minutes après la fin du tome précédent, le récit nous transporte ailleurs... avec Fitz. Nous étions alors sur la Voie magique, toujours à la recherche du Roi Vérité, lui-même parti en quête des Anciens. Le but : sauver Castelcerf des attaques des pirates rouges. Les protagonistes sont fatigués, autant physiquement que moralement, mais aucun ne lâchera la mission.

Mais encore?


Malgré un début un peu lent, j'ai vraiment apprécié ce dernier tome. Dans un premier temps, déroutée par la situation géographique (j'avais un peu perdu mes repères), j'ai vite ré-accroché le wagon au bout de 10-20 pages.
Révélations, réflexions, actions, dénouements, cet opus est plein de rebondissements.
Les personnages sont de plus en plus attachants (ou détachant pour les vilains). A nouveau, Hobb distille à petite dose les informations, les secrets de chacun, et c'est un régal!
J'ai trouvé l'écriture de Hobb toujours aussi prenante et agréable à lire : entre les dialogues et les plongées dans les pensées de Fitz and Co, il y a toujours un bon équilibre.
Hobb arrive à faire naître chez le lecteur plein d'émotions : stress, inquiétude, questionnement, joie, tristesse, etc...

Bref une très bonne lecture!
Et comme d'habitude quand on lâche une très bonne série, l'impression de vide s'installe très vite après avoir tourné la dernière page.
Il me tarde de retourner à Castelcerf pour connaître la suite des aventures de Fitz, mais avant ça, passage par le cycle des Aventuriers de la mer, qui prend place entre les deux cycles de l'Assassin Royal.

Ma note : 4,5 étoiles

Pour les autres tomes, suivez le guide :


L'apprenti assassin, AR tome1
L'assassin du roi, AR tome 2
La nef du crépuscule, AR tome 3
Le poison de la vengeance, AR tome 4
La voie magique, AR tome 5

4 commentaires:

  1. Oui, oui, oui, gros vide à l'intérieur de mon p'tit coeur aussi en refermant ce tome ci.
    En plus, je trouve qu'il aurait mérité quelques pages de plus, mais bon !

    J'ai vraiment hâte de retrouver Fitz quand on aura terminé de lire Les aventuriers de la mer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la fin, tout s'emballe assez vite.
      Vous avez déjà commencé les aventuriers alors?
      Faut que je vous rattrape ;-)
      Me réjouis aussi.
      Pour les Aventuriers, parait que le début est un peu laborieux, mais que ça vaut vraiment la peine!

      Supprimer
  2. Je me demande moi aussi ce que nous réserve le deuxième cycle, on a embarqué pour les ADLM nous aussi ;) J'espère que tu apprécieras autant que nous (au moins le premier volet qu'on vient de terminer)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah me réjouis de démarrer!
      Enfin, j'avais plus ou moins récupéré les bouquins prêtés... Sauf que je les ai oublié chez la personne qui me les rendait :-) hihi ça va bien aller....
      Enfin bon pas trop grave, je le vois tous les jours.
      Bon là faut que je termine mon Harry Qébert avant de m'y mettre, mais je me réjouis!

      Supprimer