Google+

lundi 9 avril 2012

Non-Stop - Frédéric Mars

Petite découverte bien sympathique (merci Cryssilda pour le concours qui m'a permis de gagner ce livre!)
Édité chez Black Moon, collection jeunesse de Hachette, ce thriller géopolitique a tout pour plaire à un public adulte.
Black Moon, novembre 2011, 668p.
L'histoire débute le 9 septembre 2012, 2 jours avant la cérémonie d'inauguration de la Tour de la Liberté. Cette tour érigée sur les cendres du World Trade Center.
Le récit débute donc 11 ans après les attentats qui ont quelque peu marqué la face du monde. Mais, il se déroule également 2 mois avant les prochaines prochaines élections présidentielles américaines. C'est dire si les "grands hommes" du pays sont sur des charbons ardents.
Évidemment, la crainte d'une éventuelle attaque est bien présente, néanmoins, la nation prend soin des mesures de sécurité et n'entend pas connaître un autre drame.
Et pourtant... ils n'avaient pas prévu ça...
Dimanche 9 septembre, un homme reçoit une enveloppe, il la lit, tout en faisant son trajet habituel vers le métro. Rien de bien spécial. Mais alors qu'il s'arrête sur la quai en attendant l'arrivée de la rame, il explose.
Sam Pollack, capitaine de police se trouvait justement sur les lieux. Blessé, mais sauf, il se lance alors dans l'enquête. Une enquête qui va réunir sur le plateau de jeu des investigateurs du Homland sécurity, du FBI, en plus de la police de New-York. Ce qui promet quelques frictions entre les divers protagonistes.
Très vite, le phénomène du marcheur qui explose se propage. Le même schéma se répète : une personne reçoit une lettre anonyme, lui indiquant un point à rejoindre et la menace d'exploser si elle s'arrête de marcher.
Quelle organisation terroriste se cache sous ces attaques? Quelle est son objectif, sa cible?
La lutte contre la montre ne fait que commencer!

Mon avis :
Avec ce titre, je découvre un auteur, mais aussi une collection. Black Moon est une collection Young Adult des éditions Hachette. Faux, j'ai déjà lu les deux premiers tomes de la série Twilight, dans cette collection (je viens de vérifier). Je vais dire que je re-découvre la collection, alors.
Non-stop ne nous plonge pas dans un énième roman autour de vampire, mais bien dans l'univers réel. J'ai été très tentée par le 4ème de couverture et je n'ai pas été déçue de ma lecture.
Hop, passé la couverture, je suis directement entrée dans un futur très proche et très réel. Le récit est très bien documenté au niveau historique. Des faits assez récents sont évoqués (à se demander si l'auteur les as ajoutés après avoir tout écrit, ou s'il écrit vraiment vite -délais relativement court entre la sortie du livre et les faits évoqués).
Cet ancrage dans la réalité donne beaucoup de crédibilité au récit. Ça a également contribué au fait que j'ai accroché à l'histoire dès le début. J'y ai cru tout du long.
L'intrigue est assez bien ficelée. Appuyée sur une structure calquée sur le mode de la série 24, l'intrigue est rythmée. De l'action, de la réflexion et des rebondissements. Assez pour tenir le lecteur en haleine, mais pas trop pour ne pas tomber dans un film avec Bruce Willis. 
Donc un bon dosage qui accentue la crédibilité de l'histoire.
Le côté géopolitique est assez présent. Je ne suis pas très "géopolitique" ou roman d'espionnage, mais cet aspect m'a intéressé, malgré peut-être un petit décrochage un moment ou l'autre.
Cette collection est "normalement" destinée à un lectorat de jeunes adultes, mais la manière de traiter le récit, en incluant des éléments politiques, stratégiques et historiques, me fait dire que l'auteur ne se moque pas de son lecteur. 
Jamais je n'ai senti que l'histoire tombait dans le neu-neu et le rose bonbon.
L'écriture de Frédéric Mars est agréable à lire. Le texte contient une bonne dynamique entre les dialogues, les pensées des protagonistes et les faits historico-politiques. Écrit à la troisième personne, on suit le parcours des divers personnages, et particulièrement celui de Sam Pollack, le "héros". 
On a vite fait de s'attacher à certains et de détester d'autres. Quoique si je me souviens bien, il n'y pas de personnage que j'ai détesté. Ils ne sont pas tout blanc ou tout noir. Chacun a ses bons et ses mauvais côtés. (De fait, les méchants ne sont quand même pas très sympas, mais ils restent "humains").

Clairement, en ouvrant Non-stop, on entre dans un roman d'action, un thriller psychologique.
Même si on peut deviner comment l'intrigue va se clore, il n'empêche qu'elle est prenante et n'est pas résolue facilement. L'auteur laisse quand même planer des gros doutes. Et qui sait, les plus paranos d'entre-nous pourraient y voir comme une réelle vision de ce futur si proche... qui sait.

Bref, un bon moment de lecture. Une petit brique dévorée assez rapidement. Sans être un incontournable, ce livre vaut la peine d'être découvert. Un ton rythmé qui ne perd pas son lecteur en route et donne envie d'avancer.

Ma note : 3 étoiles


2 commentaires: