Google+

lundi 3 octobre 2011

Tony Chu, détective cannibale tome 1 : Goût décès de John Layman

Le mois d'octobre a débuté et avec lui, le challenge Halloween organisé par Hilde et Lou.
Je voulais essayer d'y participer. Une bonne manière de faire descendre ma PAL.
Me voilà déjà en mode Poltergeist! (youhou est-ce que je vais tenir le rythme!)
Je débute alors le mois du frisson avec une BD acquise il y a déjà quelques mois. Et par chance, le tome 2 est déjà dispo!
Delcourt, septembre 2010, 150 pages
Tony Chu est flic, il fait équipe avec un type qu'il déteste "plus ou moins", John Colby.
Tony Chu (ou Chew en VO, vous allez comprendre pourquoi) a un don particulier : il est cibopathe. Ce qui veut dire qu'il peut retracer l'histoire des aliments qu'il mange.
Effectivement, ça peut apporter de mauvaises images en tête, c'est pourquoi il se nourrit exclusivement de betteraves, le seul aliment qui ne lui fait rien (va savoir pourquoi).
Dans une Amérique "post-apocalypse" pour cause de grippe aviaire, le poulet est denrée prohibée et le boulot de Tony est de pourchasser les illégalités en matière alimentaire.
Il tient son don secret, jusqu'au jour où il démasque un tueur en série. Un cuistot, qui s'est entaillé le doigt en préparant du bouillon (de poule) et a ensanglanté sa préparation. Autant dire que la soupe commandée alors par Chu eut un goût amer à la première cuillère.
Cuit comme un gigot, le meurtrier se tranche la gorge face à Chu, qui n'a de choix que de le "goûter" afin de connaître le nom de toutes les victimes. Le voilà ainsi obligé d'expliquer pourquoi il en est arrivé à mâcher (to chew , en VO) la joue du suspect à ses supérieurs.
Intercepté par le mystérieux Savoy, inspecteur de la RAS, division des crimes spéciaux du gouvernement fédéral des USA, au moment de sa mise à pied, le voilà ainsi promu à un nouveau poste.
Pour la suite, je vous laisse découvrir.
Alliant humour noir et cradasserie, j'ai adoré cette BD.
Au niveau du format, je pense que je l'ai déjà dit, mais j'adhère. Il s'agit d'un comic, donc un format qui change des BD "habituelles", plus petit et plus étroit. On a droit à un beau lot de "vlam, slam, takatakatak, psschiit, fiuuuu, bam!".
Les dessins sont très dynamiques. Les mouvements sont bien représentés, il y a de l'animation. Les cases ne sont pas figées et s'adaptent au récit.
Les particularités physiques des personnages sont bien marquées et les détails prenants, m'arrachant au passage plusieurs grimaces de dégoûts ou des sourires face aux expressions.
Le récit est surprenant et m'a tenu en haleine jusqu'au bout, me donnant évidemment envie de continuer avec le tome suivant. Le suspense est bien présent et le tome se termine en point d'orgue, lançant une série qui semble être prometteuse.
Au plaisir de suivre les aventures de Tony Chu, flic d'origine asiatique, obligé d'être cannibale pour mener sa mission.

Ma note : 4 étoiles

Challenge Halloween 2011



10 commentaires:

  1. Alors là, j'ai carrément craqué : commandé illico presto sur Priceminister !
    Et je vois que tu lis "Jusqu'à la folie" : moi aussi et je m'ennuie ferme...

    RépondreSupprimer
  2. @Ys> T'as commandé le 1 ou t'es déjà au 2? Aaah je brûle de le commander aussi!!
    J'ai fini le Kellerman hier. Je l'ai trouvé sympa, même si certains passages étaient un peu moins palpitant. Courage si tu le termines alors! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Spécial comme histoire. Bon, moi qui ne mange plus de viande, pas sûre que j'arrive à digérer ce scénario ;-)

    RépondreSupprimer
  4. @Manu : Effectivement... bon lui aussi il est un peu végé, vu que normalement il ne mange que des betteraves ;-)

    RépondreSupprimer
  5. vraiment très bizarre, un peu crado même :) ça a l'air loufoque en tout cas !

    RépondreSupprimer
  6. C'est assez particulier en effet ;-)
    Très amusant, mais aussi certains passages un peu BEURCK... tout un poème ;-)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai commandé le 1, je commence par le début ! Et le Kellerman : quelle déception !

    RépondreSupprimer
  8. Ys> oui évidemment... euh suis fatiguée d'où ma débile question. ;-)
    Tu as fini le Kellerman?
    Perso, je n'ai pas détesté. Je l'ai lu assez vite (enfin une semaine). C'est vrai que j'ai trouvé certains passages plus "longs" avec des descriptions qui finalement n'apportaient pas grand chose, ou pas. Le thème de l'histoire était bien trouvé, assez tordu, mais il aurait pu aller plus loin peut-être.
    J'ai mieux survécu que toi à cette lecture ;-)
    Au fait, as-tu le le bienvenue ) Oakland?

    RépondreSupprimer
  9. Elle a l'air terrible cette BD, peut-être un peu trop gore à mon goût!

    RépondreSupprimer
  10. Hilde> C'est vrai qu'il y a quelques cases un peu crade, mais le reste est lisible, même pour les yeux sensibles ;-)
    Si tu as l'occas de le feuilleter avant, jette un oeil. Mais c'est une très chouette BD.

    RépondreSupprimer