Google+

jeudi 29 septembre 2011

One day - David Nicholls

Vintage books, mai 2011, 448 pages
J'ai ramené ce bouquin de Londres, donc en VO. Placé en tête de gondole, je me suis laissée séduire par le résumé. Je n'ai pas été déçue. Ce livre m'a vraiment plu! Coup de coeur pour une histoire de coeur, ce n'est pas dans mes habitudes, mais le style de David Nicholls a bien marché avec moi!
Le titre : "One day", car on va découvrir la vie de deux personnages à travers un seul jour, le 15 juillet; et ce pendant 20 ans. Ce découpage donne un très bon rythme au roman.
L'histoire : Emma et Dexter se rencontrent lors de la fête de fin de promotion. Nous sommes en 1988. Ils passent la nuit ensemble. Emma, jeune fille de famille modeste, bourrée de complexes et de principes à deux balles, jolie qui s'ignore, plutôt cultivée et engagée. Dexter, jeune homme de famille aisée, séduisant, avec comme ambition de briller sous les spotlights de la télé. Ils se situent assez à l'opposé l'un de l'autre, mais vont finalement bien s'entendre, pour le meilleur et pour le pire. De cette nuit, va naître une amitié douce-amère à la source de beaux moments, comme de moins beaux, et ce pendant 20 ans.

Mon avis :  Je le dis et le redis, j'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce roman. D'abord, ça se passe en majeure partie à Londres, ville que j'affectionne particulièrement. Donc, me retrouver plongée dans des rues et des quartiers que je connais, ça me plaît beaucoup. Ensuite, je ne sais pas si je suis réductrice si je dis que c'est une histoire de filles, mais c'est comme ça que je le prends un peu. Je ne suis pas une grande fan "d'histoire de filles" (quoique, c'est gai parfois), mais celle-ci m'a vraiment bien accrochée. Les personnages sont assez attachants et leur "psychologie" bien présentée. On les adore, on les déteste, on sourit, on dé-sourit... j'ai eu facile à me prendre au jeu et il fallait être armé pour me faire lâcher mon bouquin!
Ma gourmandise était aussi -et surtout- alimentée par le style de Nicholls. Tout d'abord, son écriture est assez agréable. Le texte est bourré d'humour, mais aussi de moments plus graves ou sensibles. Il oscille vraiment bien entre les différents humeurs qui parcourent le récit, que cela soit sous forme de missives, de pensées, de descriptions ou de dialogues. Le tout glisse et m'a entraîné dans une spirale de lecture.
Ensuite, la construction de son récit "force" la lecture. Impossible de lâcher après un chapitre. Le suspense tient en haleine et pousse à aller toujours plus loin pour découvrir la suite. Chaque chapitre représente en fait le 15 juillet d'une année. Il démarre en 1988, pour terminer en 2008. Tout au long de ces années, on suit les deux héros. L'auteur ne donne à lire qu'un jour sur année, mais qui narre un aperçu de ce qui s'est déroulé pendant cette année, et comment ont évolué les personnages et les relations établies entre eux ou avec leurs proches. L'auteur n'a aucun scrupule à terminer un chapitre sur un point d'orgue, laissant son lecteur en pleine avidité de savoir ce qui va se passer... mais il faut attendre et progresser petit à petit (d'où le "t'approche pas, je lis!").
Avant de commencer ce livre, j'avais un peu un doute, en pensant que Nicholls était auteur pour la télé et que l'histoire risquait d'être neu-neu. Eh bien je me trompais! J'ai adhéré et adoré.
J'ai été menée par le bout du nez du début à la fin. J'ai été attendrie, divertie et soufflée. Le suspense tient jusqu'au bout!
Bref, une vraiment chouette découverte qui me donne envie d'en lire un autre.
Avis à ceux qui l'ont lu et en ont lu d'autres... par lequel continuer! (Bin waaai, toujours ce fichu risque de ne pas être conquise par un autre titre).

Ma note : 4,5 étoiles
Coup de coeur 2011
Image piquée
Et hop! Ce titre entre dans mon challenge God save the livre!

4 commentaires:

  1. J'ai terminé ce livre avant-hier, en VO également, et j'ai vraiment beaucoup aimé. C'est une comédie romantique intelligente et pas gnangan du tout. A recommander !
    Cath.

    RépondreSupprimer
  2. Hello Cath,
    C'était chouette oui! J'ai bien aimé le côté "pas neu-neu"!
    J'ai acheté Starter for ten, du même auteur... à découvrir!

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai dans ma PAL, en VO également. Ton avis m'incite à le lire rapidement ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai trouvé vraiment agréable à lire. Et pas trop "dur" en VO. (Du coup j'en ai ramené un autre de mon dernier voyage à Londres :-) Starter for ten)
    Je me réjouis de voir ton avis!

    RépondreSupprimer