Google+

mardi 8 juin 2010

Méthodologie pratique de mauvaise foi - Bamastrau & Julien Couty

Sympathique petit livre reçu grâce au partenariat avec Blog-o-Book. Dès lors, déjà merci à la Bob Team et aux Editions Rue des promenades!!
4ème de couverture :
La méthodologie pratique de mauvaise foi illustre plutôt qu'elle n'explique, déclinant les cas d'application. On y puise de quoi tenir en face d'une coalition d'opposants et de quoi empoisonner ses flèches. Légère comme un carquois, efficace comme un bazooka.
mon avis:
Lu d'une traite, sur une pause de midi, ce livre nous a procuré (à mon collègue et moi) de nombreux fous-rires.
Les "conseils" sont illustrés et également écrits en version anglaise. Il ne me reste plus qu'à appliquer les exemples, les décliner en fonction des situations... et devenir maître de la discussion!
La lecture est également utile pour déceler chez nos interlocuteurs-si on n'avait pas encore remarqué- toute la mauvaise foi mise en place pour défendre leurs argumentations!
Avec cette méthodologie, la mauvaise foi n'a plus de secret pour moi!
Quelques exemples pour se mettre en bouche :
"Faire valider par son interlocuteur chaque pas de raisonnement, pour l'amener à accepter une résultante sans qu'il n'exerce plus son esprit critique."
"Tirer parti d'une défaillance d'autrui pour refuser la discussion sur le fond :"Mais mon frère ne l'a pas fait, lui!""
"Faire référence à une réalité indéniable pour imposer à son entourage des impacts non corrélés."
"Compliquer l'explication en cours pour que l'interlocuteur décroche."
"Dire ex aequo quand c'est perdu ; prétendre que ça continue quand c'est fini.
Et il y en a plein d'autres...
Un petit livre (par son format... d'ailleurs j'ai failli le perdre dans ma bibliothèque, mais pratique à balader!) qui apporte du rire et de la réflexion (on est évidemment tenté d'appliquer ou de déceler!).
Un bon moment de lecture qui donne envie de découvrir les autres livres de cette édition.
Ma note : 4 étoiles

Editions Rue des Promenades, 2010, 74 pages

Lu aussi ici : Lucie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire