Google+

dimanche 5 mars 2017

Défi ValériAcr0 #5.1 : La sélection de mars 2017

Depuis maintenant QUATRE années accomplie, je me lance en compagnie de ma potesse Acr0 dans un challenge mensuel qui allie surprise et dégommage de Pile A Lire. L'idée de base du défi ValeriAcr0, c'est que chacune va puiser dans la PAL de l'autre pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. C'est sport! Très sport! A tel point qu'on s'est ménagé 6 jokers pour pallier aux manquements (lecture tardive, chronique en retard, ton chien qui mange ton livre, ou une séance d'aqua-poney...). De son côté, Acr0 s'en tire pas mal -faut croire qu'elle est fort souple. De mon côté, j'ai déjà bouffé 50% de mes jokers. Un peu comme si, j'avais envie de tester notre nouveau gage, à savoir lire une bonne vieille romance de supermarché, voire du Barbara Cartland, au choix.


Happy birthday to us!


 Et hop! Une année de plus pour notre défi mensuel. Bon me demande pas trop combien d'années il a... accomplies ou autres... oui si voilà, on a quatre bougies sur notre gâteau. Notre défi à 4 ans. oui; mais non, il faut savoir que j'ai dû cuisiner un gâteau, mettre des bougies toussa, pour arriver à me dire que le challenge version 5.0 avait 4 ans. Et là j'ai encore un doute. Hum Bref.
Et donc! Il s'est passé plein de choses durant cette dernière année, tu trouveras même un super récap' à jour-ou presque- ici sur ce LIEN, chez ma copine, c'est là-bas que ça se passe.
On s'amuse toujours autant, donc on continue! Pourquoi s'arrêter en si bon chemin. Ca nous fait de l'air dans la Pile, sans oublier l'effet de surprise non négligeable!


Hey! Quoi de neuf?

❢ En février, on s'est bien filé des choix pouraves sans le savoir. Acr0 m'avait choisi un roman au titre décalé qui aurait dû faire mouche. Sauf que ça a été plutôt plouf... Acheté sans doute aux alentours de 2005/2007, je me faisais une joie de découvrir l'univers de Tom Sharpe et de sa série Wilt- oui, ça n'en a pas l'air quand on voit le temps qu'il est resté à végéter, mais si c'est vrai. Pas de bol, je n'ai pas vraiment accroché aux personnages et à l'histoire. Bref, un échec et je laissais tomber le livre aux alentours de la page 80. Bon on va pas perdre notre temps à s'ennuyer non plus, n'est-ce pas?!
De mon côté, j'avais tiqué sur un policier dans sa liste. Vu que ce n'est pas chose fréquente, qu'il résidait là-bas depuis des lustres, je me suis dit qu'il était temps qu'il sorte. Bim! Elle aussi, elle a sorti la carte du rat mort. Dommage, mais bon c'est la vie ma chère Francine.
On est toutefois chacune dans les temps dans la rédaction de notre chronique.
La sienne, la mienne.


Hey! Nouvelle année, nouveau mois, nouveau choix!

❢ On ne s'arrête donc pas sur une route sinueuse et on repart d'un bon pied pour cette nouvelle année avec une sélection un peu particulière. Parce que oui ma bonne dame, ce mois-ci on joue la carte du super combo, celui où on allie sélection mensuelle ET Lecture Commune. Ca fait un bout de temps qu'on s'accompagne dans la lecture d'une série sympathique et sanguinolente, à savoir Dexter. C'était un peu dans l'air du temps de reprendre un nouveau tome. Bâm Bâm, ni une ni deux, ma copilote nous envoie direct dans la lecture du tome 5 pour cette première sélection de l'année #5. Nous allons donc lire :

Ce délicieux Dexter, Jeff LINDSAY




❢ L'échange à chaud, ça donnait ça, et c'était très chaud!

* Ouh, Chère Valériane !Nous voici au début de la cinquième année de notre défi commun. C'est un peu - mega - fou quand on y pense. (Et c'est pas près de s'arrêter !)
Alors, tu vois, je fais les choses bien, j'officialise ma proposition de commencer cette année par une double-sélection-deux-en-un avec la continuation de notre Lecture Commune de la série Dexter de Jeff Lindsay. Are you readyyyy ?

* Yep je suis ready!
Quel beau doublé!


❢ Evidemment, tu sais ce que ma copine va lire, MAIS tu ne sais certainement pas comment elle a présenté son affaire, fait son bilan de l'année écoulée, toussa, alors, GO GO GO! Chez elle, un super billet tu trouveras.

❢ Moment bonux : un billet sponsorisé musicalement par :







jeudi 2 mars 2017

Wilt #1 - Tom SHARPE

Titre : WILT #1 ou Comment se sortir d'une poupée gonflable et beaucoup d'autres ennuis encore
Auteur : TOM SHARPE
10/18 éditions - 2005
288 pages





C'est l'histoire d'un abandon

❢ Choisi par ma copilote Acr0 lors de notre dernier défi mensuel (Défi ValérAcr0) pour son titre plutôt dérisoire et aguicheur, Comment se sortir d'une poupée gonflable (...), premier tome de la série Wilt a été pour moi un véritable chemin de croix -ou une tapisserie au point de croix, c'est kif-kif- enfin jusqu'à la page 80 où j'ai rendu les armes.
Je n'aime pas arrêter un livre, mais là, franchement, ça ne m'amusait pas du tout.
En général je suis pas mal fan de l'humour british, les héros borderline et décalés, les anti-héros, les trucs un peu cyniques, mais là, non, ce n'était pas ma tasse de thé. J'avais pas mal d'espoir dans cette série... dont le tome 1 trônait dans ma PAL depuis.... -1 milliards d'années- avant 2008, okay, quand même.

❢ A 34 ans, Wilt est un gros loser en puissance. Sa carrière de prof de littérature est bloquée dans le cul-de-sac d'une école technique, sa femme est insupportable, il la déteste et elle le lui rend bien, sa seule échappatoire c'est la balade quotidienne avec son clébard durant laquelle il se fait des films. Un jour, il échafaude un plan pour tuer sa femme et s'en débarrasser ni vu, ni connu. Ça c'est pour l'intrigue. Et pourquoi pas. A la base, ça me tentait bien. Au final, je n'ai vraiment pas du tout accroché aux personnages. Apriori, je voyais Wilt plus vieux et donc qui baisse un peu les bras dans la vie. Le fait qu'il ait seulement 34 ans... ça me dépeind un type vraiment fort mou et fade, bref, peu d'empathie de ma part pour son compte. Sa femme est présentée comme une idiote et dès les premières pages, elle sa fait rouler par la première inconnue venue. Les "amis" sont également désagréables, et je n'ai même pas trouvé le moyen de les détester.

❢ En bref, Wilt et moi, ce fût une histoire de courte durée et sans lendemain. Même si le style et le ton de Tom Sharpe - paix à son âme- me plaisaient quand même, je n'ai vraiment pas adhéré à l'histoire et aux personnages. Je me voyais déjà enchaîner les autres tomes de la série, en en voulant toujours plus, et en trouvant un petit univers fort sympathique... et bien il faudra que je me jette mon dévolu sur une autre saga.

❢ Et donc, si tu as lu cette série, qu'elle t'a plu ou pas... laisse un commentaire qu'on en discute!




dimanche 26 février 2017

Journal de bord 2017 #2 :

❢ Deuxième numéro du fameux Journal de bord 2017!! INCREDIBLE! Oui j'avais promis de revenir, de faire un effort, d'arrêter de procrastiner -par contre, tu remarqueras qu'on est quand même le 26 février et que tu t'apprêtes à faire un bilan de janvier. Moi j'dis ça...- Et c'est vrai! J'ai procrastiné. J'ai pris du temps. J'ai rédigé des phrases pour les effacer ensuite. La fatigue me gagnant, la flemme s'est complètement vautrée dans mon corps. Bref, c'est le bordel. Ajoutons à ça l'accumulation de malchance en matière de lecture, mais ça j'en parlerai dans le prochain bilan(!) AH!, et tu obtiens une rédaction fort tardive.
BREF! Ce qu'il faut retenir de tout ça, c'est que malgré monts et tempêtes, veaux et merveilles -c'est carrément du Jean-Michel-à-peu-près ça...- je suis là, laissant glisser mes doigts agiles sur mon clavier pour te parler de mon fabuleux mois de JANVIER 2017!

JANVIER 2017

❢ Comme tous les mois de l'année, mais c'est peut-être plus flagrant parce que c'est le premier, ce mois a filé à tout allure. ne laissant derrière lui que de maigres souvenirs des fêtes déjà bien refroidies, de mon anniversaire déjà bien empaqueté -d'ailleurs à ce propos, si vous souhaitez continuer à me faire des cadeaux, pas de souci je suis preneuse! C'est quand même mon non-anniversaire!, mais je m'égare à nouveau.

Petit état des lieux en quelques mots.

❢ Un démarrage en trombe en ce qui concerne le goinfrage de ma PAL. Pas trop d'entrées liées à mon jour festif -héhé les amis te veulent du bien- par contre, j'ai reçu le colis gagné au concours de l'émission Livrés à domicile en décembre dernier. L'idée était de poster une photo de soi avec sa biblio, ses livres pour tenter de remporter une pile monstrueuse (aka 27 livres). Quelle ne fût pas ma joie quand j'ai été prévenue que ma photo avait reçu le premier prix! BAM! -ci-joint la photo du délit. Quelle ne fût pas ma nouvelle explosion de joie quand le carton est arrivé à la maison! RE-BAM!

Tout ça pour dire qu'en matière de chiffre, ça donne : +36 livres dans la PAL

❢ Au niveau des sorties, ça va. Je me suis bien défendue. Bon okay, j'ai fini quelques livres commencés en 2016, mais c'est le jeu -je tiens à souligner que ces lectures n'ont évidemment pas été comptabilisées en 2016-. Bon, là  c'est vrai qu'on est un peu dans les comptes d'apothicaire, mais bon entre compter et faire des listes, il faut bien mettre de l'ordre dans sa tête.

Images fantômes, Elisabeth Hand. Livre qui m'a aidé à gagner le concours. L'histoire d'une photographe non-conformiste à qui l'on demande de faire un reportage sur une célèbre photographe d'une autre époque. La dame vit reclue sur une île du côté du Maine. Une aventure qui nous plonge dans un thriller plutôt sombre et pas du tout sobre. J'ai bien aimé, mais je n'ai pas fait des bonds durant ma lecture. J'ai apprécié le côté très visuel du récit, et le fait de suivre l'héroïne. J'ai bien aimé l'intrigue, sans pour autant être transcendée. 3 rocks. Chez Super 8 éditions.


L'appel du Coucou, Robert Galbraith. Livre audio pour lequel je dis AAA-men, parce qu'il m'a vraiment donné foi en la lecture audio- oui c'est fort fort engagé religieusement, mais c'est une façon de parler. J'avoue avoir mis du temps, mais la lecture audio m'a permise aussi de me bouger un peu plus, et c'était vraiment un chouette compagnon de marche. Bref : activité physique et lecture, c'est déjà super. Si en plus l'intrigue est prenante, l'écriture agréable et le lecteur génial... que demander de plus!? Lu par Lionel Bourguet, ce roman sorti de la plume de JK Rowling -oui, oui c'est elle qui se cache/ait derrière ce pseudo- vaut la peine. Les personnages sont attachants, le rythme "soutenu", on ne perd pas de temps, et l'enquête n'en est pas moins fouillée. Premier tome de cette série, je vais vite me plonger dans la suite. 4 rocks. Audiolib.

Galveston, Nic Pizollato - Chronique complète (ici) Lu dans le cadre du défi ValériAcr0 de janvier, ce livre ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. J'ai bien aimé, mais je ne me suis pas tapée le cul par terre. 3,5 rocks. 10/18 éditions.






 Lou #7 : la cabane, Julien Neel. La suite des aventures de Lou. Je me suis un peu perdue dans ce récit qui est en fait un prequel au tome 6 -je l'ai su après. L'auteur s'éloigne de l'histoire "basique" d'une jeune adolescente et tire son récit vers de l'anticipation. Pourquoi pas. Même si j'ai été moins séduite par l'histoire, les dessins restent toujours jolis et gourmands. Une série poétique et naïve qui ne manque(ra) pas de toucher les pré-ados/ados. 3 rocks. Glénat.




Star Wars Cantina, Thibaut Villanova. Aaah du livre de cuisine comme je les aime. Un bel empaquetage, des infos sur le monde de Star Wars et une foule de recettes tirées de cet univers. Après son Gastronogeek et le Livre des potions, le livre de Villanova m'a à nouveau beaucoup plu. Des belles photos, de belles mises en scène... Y a pas à dire, ça donne faim. Reste à tester les recettes. 4 rocks. Hachette Pratique.






Dépôt de bilan chiffré


Pile A Lire : 389
Lus : 1002
Grand Concours de l'Année : -46

❢ Inutile de préciser que mon GCDA commence l'année avec un fâcheux coup dans l'aile. NEANMOINS! Il me reste encore 11 mois- enfin là plus que 10 feifeille- pour rattraper tout ça.
Bon je pense que cette deuxième page du Journal de bord est pas mal remplie, et j'ose espérer que je ne t'ai pas perdu en cours de route, cher ami lecteur!
Allez, on se donne rendez-vous bientôt pour la suite du Journal de bord!



dimanche 5 février 2017

Galveston - Nic Pizzolatto

Titre : GALVESTON
Auteur : Nic PIZZOLATTO
Editions 10/18 - 2013
312 pages





What the story is about?


❢ 1987, La Nouvelle-Orléans. Les temps sont durs pour les petits gangsters comme Roy Cady. Non seulement il apprend que ses poumons sont troués par un cancer, mais son boss l'envoie tout droit dans un traquenard. Il n'y a plus qu'un horizon : la cavale. En compagnie d'une jeune prostituée écorchée par la vie, il fuit les représailles sur les routes brûlantes du golfe du Mexique, là ou chaque heure conquise porte le goût de la poussière et du sang...


Et mon avis, tu le veux?


❢ Pour ceux qui ont suivi, Nic Pizzolatto est le créateur et producteur de la série True Detective. Ayant bien kiffé la première saison -parce que je n'ai pas encore regardé la deuxième- j'ai été assez appâtée par ce livre -offert par ma potesse Nancy en 2015- que je pensais être "la base" de cette saison. Ca m'aurait bien plu de lire ce qu'il en était "avant". Sauf que, en fait non, rien à voir, t'es juste à côté de tes pompes. BAM!
Alors, où vois-tu dans le résumé que ça ressemble en quelque chose de la série, où?! 
Baaah nulle part en fait, mais c'est le "Nouvelles Orléans" qui m'a fait pensé au cadre, toussa.
Bref, j'éponge une petite déception en me rendant compte qu'en fait, ce n'est pas l'histoire que j'attendais, mais c'est de courte durée.

❢ Délogé de ma Pile à Lire, après 2 ans de végétatisme, par Acr0 dans le cadre de notre défi mensuel, j'ai rapidement entamé et bouclé l'affaire. Au final, mon avis est un peu mitigé quand même. D'une part, j'ai adoré le cadre de l'action, les personnages, et je trouve le style de l'auteur est vraiment immersif. D'autre part, certains points de l'intrigue m'ont laissée un peu sur le bas-côté. J'ai été pas mal emballée par quasi tout le récit, mais j'ai trouvé que certains passages tiraient un peu en longueur. Pizzolatto joue plutôt pas mal avec le rythme de son récit, alternant les parties du passé et celles du présent, et ça nous donne un bon page-turner. Au bout d'un moment, j'avais vraiment envie d'en savoir un peu plus sur l'entrelacement entre ce passé et ce futur, et c'est ça qui tardait un peu à venir.

❢ Au final, Galveston est un bon polar qui attise la curiosité du lecteur, et qui avive ses émotions. Pizzolatto a une plume efficace et sait jouer avec les nerfs. Il donne du piment à son récit, offre des descriptions vraiment immersives et brûlantes de réalité -oui, brûlantes, elles font mal. Cru et dur, ses personnages ne sont pas épargnés. Un récit qui te fera bouffer de la poussière, du sable et qui te laisse le goût métallique du sang dans la bouche.



Défi ValériAcr0 #4.12 : La sélection de février 2017

❢ Depuis maintenant trois années accomplie, je me lance en compagnie de ma potesse Acr0 dans un challenge mensuel qui allie surprise et dégommage de Pile A Lire. L'idée de base du défi ValeriAcr0, c'est que chacune va puiser dans la PAL de l'autre pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. C'est sport! Très sport! A tel point qu'on s'est ménagé 6 jokers pour pallier aux manquements (lecture tardive, chronique en retard, ton chien qui mange ton livre, ou une séance d'aqua-poney...). De son côté, Acr0 s'en tire pas mal -faut croire qu'elle est fort souple. De mon côté, j'ai déjà bouffé 50% de mes jokers. Un peu comme si, j'avais envie de tester notre nouveau gage, à savoir lire une bonne vieille romance de supermarché, voire du Barbara Cartland, au choix.

Hey quoi de neuf?!


❢ Janvier. Hiver. 1er mois de l'année. Des thèmes sur lesquels on ne s'est pas du tout appuyée pour faire notre sélection en fait. Parce que oui, on est comme ça, nous, on est des guedins. On part direct dans tous les sens, faisant de notre imprévisibilité notre force. Du coup, Acr0 me faisait sortir Gavelston de Nic Pizzolatto de ma PAL, tandis que je lui choisissais Lignes de vie de Graham Joyce. En parfait petites addicts, nous avons bouclé nos lectures respectives assez rapidement, il faut bien l'avouer. La nouvelle année, nous, ça nous booste! -hého... ça va daller? t'as pris une formation slogan nulle ou quoi?- Bon du côté des chroniques, je traîne un peu sur la mienne -tic tac tic tac- et celle de mon binôme se trouve ici.

Nouveau mois, nouveaux choix!


❢ Février. Chandeleur. Crêpes. Carnaval... ce mois aurait dû s'appeler "Cévrier" -C'est moins glam, mais bon. C'est toujours l'hiver, mais j'aime bien l'hiver. C'est aussi et surtout la dernière sélection de l'année "4" de notre défi -mais waiiis, oufti comme vous tenez bien la distance!- Tu l'as dit bouffi. Autant de mois, de sélections et de paris tenus. Je pense qu'on peut déjà être fière de nous, faire une mini-holà, boucler cette année avec panache et repartir dans une nouvelle aventure. Et donc, pour arriver à bout de ce #182ème choix -euh non, en fait, ça ne fait que 48...- Tais-toi la voix off...
Et donc, pour arriver au bout de ce 48éme choix, j'ai décidé d'envoyer ma pote crapahuter dans un truc qui lui fasse sortir de sa "zone de confort" -entendons par là la SFFF and co. Un bon thriller ne pouvait pas lui faire de mal, et comme celui-là traînait depuis un millénaire dans sa Pile, j'ai décidé de lui filer un coup de pouce. Acr0 va donc lire :

Le Scandale Modigliani, Ken FOLLETT



❢ A chaud, qu'est-ce qu'elle en a pensé du coup?
Allons-y pour "Le Scandale Modigliani" ! C'est un livre que j'ai récupéré dans la bibliothèque d'une copine qui désirait se séparer de certains livres (qu'elle avait aimés mais qu'elle ne souhaitait pas relire). Je pense que si tu ne l'avais pas choisi, je l'aurai sans doute laissé trainer encore quelques années.

❢ Je crois que ça veut dire :





❢ De son côté, Acr0 s'est aussi pliée au jeu du choix -mais ça tu le sais, vu que tu es un assidu de notre rendez-vous- et pour savoir ce qu'elle a sélectionné, il suffit juste de te téléporter sur son site en cliquant ici.