Google+

01 octobre 2014

La petite Mort #1 - Davy Mourier

TITRE : La petite Mort #1
AUTEUR : Davy Mourier
Ed. Delcourt
Pub. 9 septembre 2013
89 pages









❢ Reçu en janvier pour mon anniversaire de la part de ma petite Acr0, mais en même temps par une amie, Marie F.- en virtuel ou IRL, mes potes me connaissent bien- je me suis plongée pendant l'été dans ce petit bijou. C'est la fête, le tome 2 sort d'ici quelques jours!


Vous prendrez bien un petit 4è de couv' avec votre thé?


❢ "La Petite Mort vit des jours heureux avec Papa et Maman Mort. Il va à l’école, tombe amoureux d’une fille de sa classe et essaie de se faire des amis. Bref, à quelques détails près, la Petite Mort est un enfant comme les autres, si ce n’est qu’il a un avenir tout tracé : quand il sera grand, il reprendra le travail de Faucheuse de son père. Ce qui tombe mal, car la Petite Mort veut être fleuriste !"



Oups, j'ai fait tomber mon avis dans le dedans de votre tasse.


❢ Rhhaa gros coup de coeur pour cette BD! Drôle, cynique, noir, j'ai adoré découvrir l'univers créé par Davy Mourier. Alors que son rêve est d'être fleuriste, La petite Mort doit, comme tous les enfants, aller à l'école. Dès lors, on suit son "évolution" auprès de ses camarades de classe et de ses parents. Chaque page nous raconte des pans de sa vie de future faucheuse et donne lieu à de nombreuses situations cocasses et sarcastiques. Entre chutes abruptement comiques et un interlude autour de Buzz Aldrin, on trouve également certains passages qui font vibrer la corde sensible.



❢ Les illustrations sont terribles et rendent absolument bien les sentiments éprouvés par les personnages. Détournements de pub et intermèdes ludiques, ce livre est une mine d'or d'amusement.  C'est également un très bel album : couverture en dur, papier brillant, un remplissage des pages qui n'est pas sans me rappeler certains comics, un format plus petit qu'une BD classique agréable à tenir en main.


❢ En bref, à travers de magnifiques illustrations, majoritairement en noir, blanc et dégradé de gris, Mourier manie avec excellence l'humour noir autour du sujet de la mort. Décapant et sarcastique, j'ai ri au larmes d'un bout à l'autre de ce livre. Il est parfois difficile de rendre honneur à un livre par des mots. Le mieux que je puisse faire, c'est de vous inciter à découvrir Davy Mourier et sa Petite Mort!
Vous ne connaissez pas? Ruez-vous dessus.
Vous avez aimé? Préparez vos économies pour vous offrir le seconde tome!


Bonus :

❢ Envie d'un autre avis pour vous convaincre, allez voir dans le chaudron d'Acr0.
❢ Le blog de Davy Mourier
❢ Le Challenge Halloween, j'en suis, et le mercredi, c'est BD fantastiques.





30 septembre 2014

Défi ValériAcr0 #2.8 : La sélection d'octobre

 Le défi ValeriAcr0, c'est un petit challenge qu'on se lance tous les mois avec Acr0. L'idée de base, c'est que chacune va puiser dans la Pile A Lire de l'autre pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. Jusqu'à présent, aucun dégât-aka perte de joker- n'est a signaler.

❢ Pour le mois de septembre, Acr0 était bien décidée à plonger à nouveau dans la vase de Pile à Lire et de coller avec le Challenge Halloween qui s'annonce. De plus, comme je partais en vacances début septembre, et ce pour aller passer 10 jours tranquille-peinard total farniente, elle en a bien profité pour m'agiter un pavé sous le nez. Gentille, la gonzesse, elle m'avait quand même laissé le choix entre la bio de Stephen King, ou le fameux pavé : Insomnie du King. Vacances, j'oublie tout, j'ai évidemment sauté sur l'occasion pour me plonger dans le pavé -ce qui, en même temps, allégeait grandement le bagage à livres. Au final, une lecture engloutie pendant ces 10 jours qui m'a fait passer de bons moments- mon avis sera posté d'ici une semaine, patience. De mon côté, j'avais également opté pour une lecture liée au Challenge Halloween. Pas une réelle découverte pour elle, car il s'agit d'une relecture- et je salue le fait d'avoir "le temps" de lire plein de trucs nouveaux, mais en plus de relire les livres chéris- mais en tout cas un livre dévoré en un claquement de doigts.


❢ Octobre approche à grands pas- oui! oui! C'est demain!- et avec lui -vas-y redis-le une troisième fois...- le fameux Challenge Halloween, la soupe au potiron, les feuilles qui tombent, l'été indien, et... notre 20ième sélection depuis le début de notre Défi. On tient bon, on s'amuse et c'est ce qui compte. J'avais donc sorti ma plus belle plume d'oie pour lui envoyer mon choix... (extrait) :

"Ma très chère Acr0,
voici déjà arrivée la 20ième sélection de notre défi.
20 sélections! Te rends-tu compte? C'est un peu comme si on avait un enfant et qu'il avait fini l'école et déjà commencé l'université (bon sauf qu'il serait toujours dans nos basques parce que j'ai l'impression qu'il y a une réelle génération de Tanguy en puissance qui pullule).
Bref, non mais 20 sélections quoi!
C'est comme le nombre d'antibiotique dans ma boîte!
ET sans jamais relâcher, nous avons mené notre combat jusqu'au bout en relevant les défis que chacune nous nous lancions.
Pour ça je trouve que.... on mérite de recevoir des fleurs."





❢ Juré-craché, tout va mieux dans ma tête. J'ai fini mes antibiotiques. Bref!
Pour ce mois d'octobre, j'ai décidé de lui faire prendre un bain d'images et un condensé de frissons avec :

L'île des morts de Mosdi & Sorel (BD, 240p)



Sa réaction à chaud : 
Ahah, ta métaphore fout un peu les jetons ! Heureusement que tu as mis un grand parterre de fleurs pour me rassurer. Je vois que nous avons toutes opté pour des lectures halloweenesques ! Je suis allée chercher la bête, car cela fait bien longtemps que je ne l'avais pas feuilletée. C'est un beau bébé, une intégrale de BD. Je pense que j'y consacrerai une bonne soirée :)



❢ Acr0 a également choisi un titre pour égayer mon mois d'octobre. Est-ce qu'elle a bien choisi? Ou pas... pour le savoir, il faut pousser la porte de son manoir, mais attention aux chauves-souris!



25 septembre 2014

Les aventuriers de la mer #4, #5, #6 - Robin Hobb


TITRE : Brumes et tempêtes (Les aventuriers de la mer #4) AUTEUR : Robin Hobb
Parution : 03/10/2005
Edition : J'ai Lu
381 pages



TITRE : Prisons d'eau et de bois (Les aventuriers de la mer #5)
AUTEUR : Robin Hobb
Parution : 10/08/2006
Edition : J'ai Lu
315 pages



TITRE : L'éveil des eaux dormantes (Les aventuriers de la mer #6) AUTEUR : Robin Hobb
Parution : 04/05/2007
Edition : J'ai Lu
365 pages








❢ Les tomes #4, #5, #6 constituent le second tome de la version originale de la série des Aventuriers de la mer, intitulé "Mad ship" et publié en 1999. C'est à bord de mon vélo à la salle de fitness que j'ai englouti les trois tomes. J'avance petit à petit -deux tiers de la série dévoré à ce jour donc- mais pas assez vite à mon goût. Faut vraiment que j'aille pédaler plus souvent! L'effort n'en gâche point mon plaisir de lecture. Retour sur une histoire de bateaux, de serpents et de marchands -même que ça rime.





Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?


❢ ADLM #4 : Après un an d'absence, Althéa revient à Terrilville à bord de la vivenef L'Ophélie. Ayant durement gagné son "pass" de marin, elle espère bien récupérer La Vivacia. Mais c'est sans compter les difficultés rencontrées par le navire en pleine mer. Kyle Havre ayant pris la décision de transporter des esclaves est tombé sous l'attaque de Kennit. Son destin, ainsi que celui de son fils, Hiémain, se trouvent désormais entre les mains du pirate. De son côté, Ambre tente de racheter Le Paragon à sa famille propriétaire.

❢ ADLM #5 : La famille Vestrit tente tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau financièrement. Ronica et Keffria ont appris par Brashen la capture de La Vivacia. Le gouverneur Cosgo est route pour Terrilville où les âmes sont survoltées envers les taxes imposées par Jamaillia. La famille Tenira, dont le fils Grag s'est épris d'Althéa durant son retour à bord de L'Ophélie, fait également partie des Premiers marchands révoltés. Malta, bien décidée à prouver à sa mère et sa grand-mère qu'elle est "adulte", entreprend des démarches de séduction dont elle n'a pas conscience des conséquences.

❢ ADLM #6 : Le noeud de serpent est toujours en quête de Celle qui se souvient. Kennit tente par tous les moyens de s'attacher l'âme de La Vivacia. Althéa est bien décidée à sauver sa vivenef, quelque soit les risques à prendre, comme remettre à flot une vivenef aveugle et démente. La situation est de plus en plus chaude à Terrilville.


Et mon avis pour tremper dedans, c'est mieux non?

❢ Gymnastique de l'esprit intense pour résumer ces tomes et en parler sans spoiler l'histoire. D'autant plus difficile que les deux premières lectures datent de quelques mois. Mais on se montre souple et forte et on donne envie de découvrir un série vraiment formidable! -Alors, convaincu(e) ou vous en voulez un peu plus?


❢ Le récit se déroule petit à petit, et Robin Hobb sait ménager son suspense pour donner envie d'en savoir toujours plus. Plusieurs intrigues sont mises en place et chaque chapitre nous place en présence de l'un ou l'autre protagoniste. Cette manière de passer d'une situation à l'autre apporte une bonne dynamique au roman, à savoir qu'on se retrouve rarement plongé dans des temps morts. Il se passe toujours quelque chose chez Robin Hobb. On pourrait penser que "ça tire en longueur", mais pas du tout. C'est super rythmé.

❢ Le fait de passer d'un personnages à l'autre permet également de s'attacher vraiment à ceux-ci, car chaque chapitre se consacre vraiment aux personnages en question. Ainsi, depuis le début de la saga, on peut voir évoluer les héros, que ça soit sur le plan physique que psychologique. Tout va crescendo et mes sentiments pour chacun ont évolué également de la même manière. Certains sont chéris à mon coeur, tandis que j'ai envie d'en baffer d'autres. Mention spéciale à la petite Malta, un personnage que l'on aurait pu imaginer "secondaire", mais qui prend toute son ampleur dans ces trois tomes.


❢ En bref, je suis vraiment sous le charme de Robin Hobb : sa plume, son imagination, ses décors... Tout me plaît chez cette auteur. Elle sait préserver son intrigue et immerge le lecteur dans un monde créé de toutes pièces qu'on prend vraiment plaisir à découvrir. Certaines zones sont troubles et il faut démêler petit à petit les fils tissés par Hobb pour entrevoir tout leur intérêt dans l'ensemble de la saga. Ce qui donne envie de poursuivre, d'en savoir plus, de faire toujours plus connaissance avec ses personnages. Robin Hobb nous gratifie également de scènes d'action intense et parfois un peu "glauques". Une saga palpitante que je conseille de tout mon petit coeur de lectrice! Allez, je fonce lire les trois derniers tomes!


❢ Des copines se sont lancées dans une lecture commune et en parlent chez elles, allez jeter un peul-si ce n'est déjà fait.

❢ ADLM #4 : Acr0 - Eirilys - Olya
❢ ADLM #5 : Acr0 - Eirilys - Olya


16 septembre 2014

Challenge Halloween 2014

❢ Les feuilles ne sont pas encore tombées, mais il faut déjà bien s'y préparer : octobre sera le mois du Challenge Halloween! Créé par Hilde et Lou, le Challenge fête cette année ses 5 années d'existence. L'occasion de s'y mettre, pour ceux qui n'y auraient jamais pris part, ou d'y revenir pour les autres.
Perso, il s'agira de ma 4ème participation (2011 - 2012 - 2013).

❢ Du mercredi 1er octobre au mercredi 5 novembre, embarquement à bord du Vaisseau Fantôme. Ne rêvez pas, il vous sera impossible d'en descendre en cours de route. Une fois sur le pont, vous nous pourrez plus échapper aux frissons et autres peurs. Vous avez sans doute l'impression que ce vaisseau est en bon état. Ne vous leurrez pas. Tendez l'oreille et vous entendrez grincer la porte de la cabine du vieux capitaine. Par contre, ce dernier n'y séjourne plus. Enfermé dans les geôles du bateau par le vieux pirate unijambiste et borgne-wais, il cumule le type- il hurle à la mort en faisant tinter ses chaînes pour que l'on vienne à son secours. Trop tard, il est déjà mort et il ne le sait pas.


❢ Envie de tenir tête au vieux pirate dégoulinant? Il va falloir lui balancer romans, BD, films, séries, documentaires, décos, recettes, activités, etc,  en espérant le voir fuir! Par contre vous ne serez pas seul dans cette aventure, et pour trouver des amis rendez-vous sur le groupe FB du Challenge.
Afin d'arriver au bout du voyage infernal, j'ai déjà recensé une liste de bouquins qui pourront m'accompagner. Je compte remplir également ma malle de films et de séries-C'est une bonne occasion de faire mon rattrapage Twin Peaks (la série) par exemple.

Alors, convaincu?
Vous montez à bord?


11 septembre 2014

Mon Potiquet #4

❢ Le 18 août dernier -waiiiis ça fait mille ans- je tirais un quatrième petit papier dans ma Book Jar. C'est toujours suspense-power-party-fun, et grand tremblement. De fait, 10 jours plus tard, je partais en vacances et je savais quel livre j'allais emporter. Du coup, j'avais peur de

  1. tomber sur un livre que je n'aurais pas fini avant de partir, mais trop entamé pour qu'il fasse long feu le long du transat;
  2. tomber sur une fève qui casse les dents -aka un livre acheté il y a mille ans, voir issu de mon accumulation estudiantine et qui soit tout de suite moins glamour à ce jour;
  3. tomber sur un grand format intransportable;
  4. tomber sur toutes les excuses sont bonnes pour s'esquiver- ce dont je n'avais pas envie.
❢ Au final, j'ai eu la main assez chanceuse à nouveau. Non seulement, j'ai été déterrer un bouquin enfoui dans les profondeurs de ma PAL, mais qui n'était pas trop gros et qui avait le potentiel d'être vite lu. Le livre m'a baladé en Angleterre auprès d'une vieille bonne femme à qui on ne la fait pas, un symbole du roman policier, créée par un dinosaure du genre....

Némésis, Agatha Christie



❢ Le livre ne contenait "que" 125 pages, mais la surprise était la taille de la police : vraiment écrit tout petit, petit, minuscule. Je parle au passé car je l'ai dévoré dans la semaine du tirage. Il s'agissait d'un livre que j'avais acheté lors d'une "fête" de quartier où la librairie du coin y tenait stand pour y brader ses vieux bouquins abandonnés dans un coin sombre de leur réserve. Une acquisition datant de maximum 2001... c'est dire s'il il a attendu. Et donc... mon avis à suivre!